Les ACC sauvés... pour au moins trois ans !

La RATP, l'un de ses principaux clients, a annoncé la signature d'un contrat de 14,6 millions d'euros, synonyme de trois ans de travail pour les 350 employés de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les ACC sauvés... pour au moins trois ans !

Arnaud Montebourg, ministre du Redressement Productif en visite en Auvergne vendredi dernier, est venu lui-même apporter la bonne nouvelle aux salariés des ateliers ACC de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Cette entreprise, dont le cœur de métier est la maintenance du matériel ferroviaire, se trouve sur la corde raide depuis plusieurs mois en raison de "problèmes de trésorerie", en dépit de carnet de commandes bien remplis.

Son salut est venu de la RATP, l'un de ses principaux clients, qui a annoncé la signature d'un contrat de 14,6 millions d'euros avec les ACC, synonyme de trois ans de travail pour les 350 employés. "Les salariés sont désormais en capacité d’absorber une forte cadence de production avec un plan de charge assuré pour trois ans", a expliqué le ministre.

Les ACC comptent deux usines situées à Clermont-Ferrand. La société dispose d’un savoir-faire reconnu en matière de rénovation et de modernisation de matériels roulants et de sous-ensembles ferroviaires, notamment pour le compte de la RATP et de la SNCF. Elle développe aujourd’hui ses activités vers d’autres clients dont Eurotunnel et les régies de transport de Lyon, Strasbourg, Lille, Toulouse et Marseille. Elle accueille chaque hiver pour des travaux de restauration historique des voitures de l’Orient-Express.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS