Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Les 40 usines de l’année : M-Real, le papetier départementalisé

Christophe Bys , , , ,

Publié le

Made in France En cette fin d'année 2012, L'Usine Nouvelle revient sur les 40 sites industriels qui ont fait l'actu depuis le 1er janvier dernier.

Les 40 usines de l’année : M-Real, le papetier départementalisé © Mairiealizay

Drôle de coïncidence. Alors que le gouvernement indiquait qu’il ne retenait pas la solution de la nationalisation pour le site d’Arcelor à Florange, l’usine M-Real d’Alizay (Eure) était rachetée par le département quelques six mois après la fermeture du site en avril 2012, le propriétaire finlandais de l’usine souhaitant se recentrer prioritairement sur le carton ondulé.

Le département a annoncé, début décembre, qu’il allait reprendre le site pour 22 millions d’euros, avant de le revendre à deux repreneurs, le papetier Double A (Hong Kong) et l’énergéticien Neoen, filiale de Direct énergie qui créera une centrale énergétique biomasse. Le département devrait développer sur le site une plateforme fluviale. Résultat : la reprise devrait permettre de réemployer 250 des 330 salariés qu’employait l’usine avant la fermeture. M-Real a été un des symboles de la campagne présidentielle. Jean-Luc Mélenchon et François Hollande s’y sont rendus. En français, ce dernier y a évoqué la nécessite de changer la Loi pour obliger un actionnaire de vendre un site dont il ne veut plus.

Christophe Bys

Retrouvez les autres usines qui ont fait l'actualité en 2012.

Devenez l'industriel de l’année 2013

L’an prochain, le Trophée européen des usines sera pour la première fois décliné en Angleterre. En France, les dossiers de candidatures sont disponibles sur le site de L’Usine Nouvelle et sur le site de l’Insead. Vous avez mis en place une organisation que vous jugez performante, et que vous souhaitez comparer à d’autres industriels ? Alors, n’hésitez pas à postuler pour tenter de devenir l’Usine de l’année 2013.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

23/12/2012 - 18h52 -

Si les 2 contrats sont signés BRAVO. Sinon cela profitera aux bons amis du CG de l’EURE. La démarche est classique : le repreneur invoque un fait nouveau du style "flambée du prix de la pâte" pour ne pas réaliser l’opération de rachat ; L’énergéticien devra renoncer aussi puisque sa rentabilité dépend de l’utilisation de la vapeur... qui n’existera plus. Ensuite le CG devra vendre à vil prix au profit d’un ami peu scrupuleux. Si cette usine n’est pas rentable maintenant pourquoi le serait-elle demain, du moins en France ?
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle