L'Usine Agro

Les 40 usines de l’année : La sucrerie de Connantre passe du fioul au gaz

, , , ,

Publié le

En cette fin d'année 2012, L'Usine Nouvelle revient sur les 40 sites industriels qui ont fait l'actu depuis le 1er janvier dernier.

Les 40 usines de l’année : La sucrerie de Connantre passe du fioul au gaz © D.R. - Tereos

La plus importante sucrerie de betterave du monde, l’usine Tereos de Connantre (Marne) s’est lancée, le 10 juillet 2012, dans une cure d’économies d’énergie en organisant sa transition du fioul vers le gaz. Le process industriel sera réétudié en 2013 et 2014 dans le but de réduire les coûts de 25 % et de répondre aux dernières normes environnementales.

Appartenant au groupe Tereos, la sucrerie de Connantre consomme chaque année 2,4 millions de tonnes de betteraves qu'elle transforme en 300 000 tonnes de sucre cristallisé (vrac et conditionné) et en 170 000 tonnes de sirop base pureté (SBP), destiné aux distilleries d’alcool du groupe, dont celle de Morains, toute proche.

"Notre forte capacité de transformation est un avantage car cela permet d’écraser les frais fixes, mais nous sommes pénalisés au niveau de nos frais variables par notre consommation d’énergie due à une installation déjà ancienne fonctionnant au fioul. Trop cher. Nous allons y remédier avec un plan d’investissements échelonné sur quatre années, de 2013 à 2016, destiné à passer complètement au gaz. C’est un projet structurant qui nous permettra de diminuer notre dépense énergétique de 25 %, au final", nous avait expliqué cet été Hugues Maquin, directeur de cette imposante unité de production construite en 1975, et comptant parmi les 39 sites industriels du quatrième groupe sucrier mondial (26 500 salariés, 4,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires).

Maintenir tous les équilibres

Le groupe coopératif français va consacrer plus de 50 millions d’euros à cette opération qui va fortement modifier le process industriel. Il va falloir "corriger et maintenir l’équilibre thermique de l’usine au fur et à mesure de l’avancée des travaux. Une étude d’ingénierie est réalisée", renchérissait Hugues Maquin.

La première phase de travaux, en 2013, sera l'occasion d'une rénovation des différents circuits d’eau et de condensats de l’usine, de manière à conforter l’outil et à gagner globalement en efficacité. En 2014, ce chantier très technique se poursuivra dans l’atelier de cristallisation, lui aussi parmi les plus énergivores. "Au lieu d’engager une cuisson avec un sirop à 74 % d’extraits secs lors d’une cuisson classique, nous allons pourvoir cette fois démarrer à 80 % d’extraits secs. Nous gagnerons ainsi une étape de concentration et améliorerons notre régularité", envisage le directeur du site.

Au sortir de ces travaux, le gain énergétique avoisinera 20 %. "Avec le remplacements des chaudières, effectué en deux temps sur 2015 et 2016, nous réduirons encore de 5 % nos consommations. Ce faisant, nous aurons réduit significativement nos émissions de CO2, de NOx et de poussières. Nous serons alors en mesure de satisfaire aux exigences de la directive environnementale européenne IDE entrant en vigueur le 1er janvier 2016", concluait Hugues Maquin.

L’usine Tereos de Connantre emploie 150 salariés permanents auxquels viennent s'ajouter environ 100 saisonniers durant les campagnes betteravières.

Philippe Schilde, avec Elena Bizzotto

Retrouvez les autres usines qui ont fait l'actualité en 2012.

Devenez l'industriel de l’année 2013

L’an prochain, le Trophée européen des usines sera pour la première fois décliné en Angleterre. En France, les dossiers de candidatures sont disponibles sur le site de L’Usine Nouvelle et sur le site de l’Insead. Vous avez mis en place une organisation que vous jugez performante, et que vous souhaitez comparer à d’autres industriels ? Alors, n’hésitez pas à postuler pour tenter de devenir l’Usine de l’année 2013.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte