Technos et Innovations

Les 40 usines de l’année : l'Oréal réalise son plus gros investissement de recherche à Saint-Ouen

, , , ,

Publié le

En cette fin d'année 2012, L'Usine Nouvelle revient sur les 40 sites industriels qui ont fait l'actu depuis le 1er janvier dernier.

Les 40 usines de l’année : l'Oréal réalise son plus gros investissement de recherche à Saint-Ouen © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Malgré de nombreuses ouvertures, en 2012, dans les pays émergents, l’Oréal, numéro un mondial des cosmétiques n’a pas délaissé la France. Le 28 mars 2012, le groupe a réalisé le plus gros investissement de son histoire en recherche avec l’inauguration du centre de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis).

"Cette ouverture est le symbole d'une mondialisation intelligente", avait alors souligné Jean-Paul Agon, le PDG de L'Oréal, lors de l'inauguration de ce centre de recherche capillaire. Lancé en 2007, le centre a nécessité un investissement de 100 millions d'euros, soit le plus important dans l'histoire du groupe.

Parallèlement, L'Oréal a inauguré en cette année 2012 un centre de recherche en Inde, de 150 chercheurs, qui a nécessité 25 millions d'euros, et des usines en Egypte, au Mexique et en Indonésie. Un nouveau centre de R&D devrait aussi voir le jour au Brésil en 2013.
Le PDG de L'Oréal s'est dit décidé à "poursuivre les investissements à la fois en France et dans le reste du monde. Plus des deux tiers des 3 670 personnes employées dans la recherche du groupe sont en France et deux tiers des dépenses de recherche y sont réalisées", a-t-il ajouté.

Coordonnateur de six pôles

Pour Laurent Attal, le directeur général de la recherche et innovation de L'Oréal, "le centre de Saint-Ouen, constitue un levier important pour atteindre l'objectif que s'est fixé le groupe de conquérir d'ici à dix ans un milliard de consommateurs supplémentaires".  "On crée des laboratoires relais dans les grands continents pour être plus près des consommateurs, mais on a besoin d'un centre nerveux puissant et compétent qui va coordonner, animer, orchestrer et stimuler l'ensemble du réseau", a précisé Jean-Paul Agon.

Le centre de Saint-Ouen a donc vocation à servir de tête de pont à cinq autres pôles régionaux dédiés au capillaire : au Japon, en Chine, aux Etats-Unis, au Brésil et en Inde.  "Chaque région devra adapter les stratégies d'innovation du Centre mondial de Saint-Ouen, aux spécificités de leur marché et inventer de nouveaux produits qui répondent aux attentes des consommateurs locaux", a poursuivi Laurent Attal. Pour Jean-Marc Ascione, le responsable mondial de la recherche capillaire de L'Oréal, "ces innovations locales pourront être internationalisées par un processus de déploiement mondial dit de reverse innovation".

Le centre de Saint-Ouen réunit 500 personnes d'une trentaine de disciplines, sur  25 000 m2, entièrement dédié aux métiers du capillaire : coloration, soin et coiffage.

Adrien Cahuzac

Retrouvez les autres usines qui ont fait l'actualité en 2012.

Devenez l'industriel de l’année 2013

L’an prochain, le Trophée européen des usines sera pour la première fois décliné en Angleterre. En France, les dossiers de candidatures sont disponibles sur le site de L’Usine Nouvelle et sur le site de l’Insead. Vous avez mis en place une organisation que vous jugez performante, et que vous souhaitez comparer à d’autres industriels ? Alors, n’hésitez pas à postuler pour tenter de devenir l’Usine de l’année 2013.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte