Les 40 usines de l’année : l'interminable saga de la raffinerie Petit-Couronne

En cette fin d'année 2012, L'Usine Nouvelle revient sur les 40 sites industriels qui ont fait l'actu depuis le 1er janvier dernier.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les 40 usines de l’année : l'interminable saga de la raffinerie Petit-Couronne

C'est en tout début d'année, le 2 janvier 2012, que la production du site de Petit-Couronne a été arrêtée temporairement, comme souhaité par Petroplus. Quelques jours plus tard, le premier raffineur d'Europe a enclenché le processus de vente de son site en Haute-Normandie.

Après l'effondrement de l'action du groupe de 82%, le 24 janvier, la raffinerie de Petit-Couronne se déclare en cessation de paiement et dépose le bilan. L'entreprise est placée, dès le lendemain, en redressement judiciaire pour une durée de 6 mois.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La date limite de dépôt des offres de reprise sera reportée plusieurs fois avant d'être fixée au 24 août.

C'est au mois d'octobre que le tribunal de commerce de Rouen place la raffinerie de Petit-Couronne en liquidation judiciaire. Le tribunal rejette donc les offres de deux repreneurs potentiels : APG et Netoil.

Depuis, un délai supplémentaire a été accordé à l'entreprise. Elle a jusqu'au 5 février 2013 pour trouver acquéreur. Entre temps, la fin du contrat de six mois avec Shell, le 12 décembre 2012, a signé l’arrêt de la raffinerie.

Même si la compagnie pétrolière a décidé de prolonger ce contrat de trois semaines, la direction considère ce délai trop court pour reprendre la production. L'Intersyndicale CGT-CFDT-CFE/CGC du site a manifesté son mécontentement en bloquant le stock de propane de Shell le 13 décembre. Affaire à suivre...

Elena Bizzotto

Retrouvez les autres usines qui ont fait l'actualité en 2012.

Devenez l'industriel de l’année 2013

L’an prochain, le Trophée européen des usines sera pour la première fois décliné en Angleterre. En France, les dossiers de candidatures sont disponibles sur le site de L’Usine Nouvelle et sur le site de l’Insead. Vous avez mis en place une organisation que vous jugez performante, et que vous souhaitez comparer à d’autres industriels ? Alors, n’hésitez pas à postuler pour tenter de devenir l’Usine de l’année 2013.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS