Les 40 usines de l’année : l'impasse d'Arkema à Pierre-Bénite

En cette fin d'année 2012, L'Usine Nouvelle revient sur les 40 sites industriels qui ont fait l'actu depuis le 1er janvier dernier.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les 40 usines de l’année : l'impasse d'Arkema à Pierre-Bénite

Après avoir annoncé un projet de développement de production de PVDF (polyfluorure de vinylidène) en juillet 2011, Arkema, premier chimiste français, prévoit un investissement de 70 millions d’euros sur le site de Pierre-Bénite (Rhône). Cet investissement, annoncé le 28 juin 2012, vise à accroitre de 50 % la capacité de production de polymères fluorés pour faire face à l’augmentation de la demande européenne.

Le projet prévoit la mise en place d’une optimisation du procédé haute pureté, une unité de traitement des effluents et une réorganisation partielle du site de Saint-Auban (Alpes-de-Haute-Provence). Cette usine produit des solvants chlorés, indispensables pour la fabrication de PVDF.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

C’était sans compter les grèves menées par certains salariés, en particulier au mois de février 2012, qui pointent du doigt "des réorganisations mal fagotées". En effet, cet investissement implique un non-remplacement de 20 à 30 départs en retraites étalés sur cinq ans. Un "effort de productivité" est également demandé aux salariés.

A la mi-novembre, c’est l’impasse. Arkema jette l’éponge et n’investira pas 70 millions d’euros à Pierre-Bénite (Rhône). En cause, une grève qui bloque le fonctionnement de cette usine depuis fin octobre.

Le 20 novembre, pour tenter de débloquer la situation, l'Etat entre en jeu. Les pouvoirs publics proposent une médiation entre les syndicats et la direction d'Arkema.

Le lendemain, le groupe chimique décline poliment cette offre.

Elena Bizzotto

Retrouvez les autres usines qui ont fait l'actualité en 2012.

Devenez l'industriel de l’année 2013

L’an prochain, le Trophée européen des usines sera pour la première fois décliné en Angleterre. En France, les dossiers de candidatures sont disponibles sur le site de L’Usine Nouvelle et sur le site de l’Insead. Vous avez mis en place une organisation que vous jugez performante, et que vous souhaitez comparer à d’autres industriels ? Alors, n’hésitez pas à postuler pour tenter de devenir l’Usine de l’année 2013.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS