Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Les 4 points clefs du plan de Carlos Tavares pour remettre PSA dans la course

Pauline Ducamp , , ,

Publié le

Ce lundi 14 avril au matin, Carlos Tavares prend sa première décision de patron de PSA en présentant son plan stratégique. Baptisé "Back in the race" (de retour dans la course), celui-ci doit restaurer la situation économique du groupe.

Les 4 points clefs du plan de Carlos Tavares pour remettre PSA dans la course © DR

"Avec ce plan ‘Back in the race’ [De retour dans la course, ndlr], j’ai pour ambition d’accélérer le redressement du Groupe en canalisant tout le potentiel créatif des équipes pour que nous retrouvions rapidement le chemin de la rentabilité". Carlos Tavares donne le ton. Lundi 14 avril au matin, le nouveau président du directoire de PSA présente son plan stratégique sur quatre ans. Esquissé le 19 février, lors de la présentation des résultats financiers du groupe, ce plan doit restaurer la compétitivité de l’appareil industriel de PSA, tout en ciblant mieux les marchés et les clients, pour in fine, dégager plus de cash.

1) Se limiter à 26 modèles

"Back in the race" se décline en quatre axes. Carlos Tavares souhaite tout d’abord accélérer le développement de DS comme marque premium et surtout comme marque à part entière. Ce travail concernait jusqu’à présent le marché chinois, il sera étendu aux autres aires géographiques. Carlos Tavares poursuivra ici le travail de son prédécesseur Philippe Varin, en différenciant mieux Peugeot (plus haut de gamme) et Citroën (plus "facile à vivre"). Ce travail sur les marques se double d’un travail sur les modèles. Carlos Tavares les trouve aujourd’hui trop nombreux. En 2020, PSA ne comptera plus que 26 modèles dans ses gammes, contre une cinquantaine au catalogue en 2014, dans le monde. Le but : concentrer les investissements en R&D comme en outil productif sur des véhicules qui peuvent rapporter beaucoup d’argent.

2) Conquérir le monde

Un autre grand axe de "Back in the race" porte sur l’international. En s’appuyant sur DongFeng, PSA va continuer sa marche forcée en Chine, pour atteindre en 2020 1,5 million de véhicules vendus (soit trois fois plus qu’en 2013). Mais Carlos Tavares ne compte pas s’arrêter à la Chine : PSA veut également conquérir des parts de marché en Asie du Sud-Est, une zone qui sera la plus important productrice d’automobiles en 2020. La Russie et l’Amérique Latine sont les deux autres grands objectifs internationaux de PSA. En difficultés dans ces deux zones, PSA doit y redevenir profitable d’ici 3 ans. Enfin Carlos Tavares souhaite se tourner vers de nouveaux marchés, dont l’Afrique.

3) Moderniser les usines

Le dernier axe du plan portera sur l’outil industriel, qui a pesé sur les comptes en Europe mais aussi en Amérique Latine, avec les difficultés du démarrage au Brésil, ou en Russie, où le président du directoire le juge surdimensionné. Les usines du groupe seront modernisées. PSA devra aussi réduire ses stocks, Carlos Tavares est connu pour être particulièrement attentif à cette donnée.

4) Dégager du cash

L’objectif de "Back in the race" est de construire une croissance solide pour PSA, et surtout de dégager du cash, ce cash qui a tant manqué au groupe depuis 2011, qui perdait, au plus dur des difficultés, jusqu’à 200 millions d’euros par mois. Carlos Tavares vise un cash-flow positif au plus tard en 2016. Précédemment, Philippe Varin avait fixé ce retour à l’équilibre en 2014. Entre 2016 et 2018, PSA a pour objectif 2 milliards d’euros de cash.

La marge opérationnelle doit aussi être améliorée. L’année dernière, elle était en effet en baisse de 0,3% l’année dernière pour le Groupe et de 3% pour la seule division automobile. Carlos Tavares souhaite ramener cette dernière à 2% en 2018, pour un objectif en 2023 à 5%.

Pauline Ducamp

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus