Les 4 points clefs du plan de Carlos Tavares pour remettre PSA dans la course

Ce lundi 14 avril au matin, Carlos Tavares prend sa première décision de patron de PSA en présentant son plan stratégique. Baptisé "Back in the race" (de retour dans la course), celui-ci doit restaurer la situation économique du groupe.

Partager
Les 4 points clefs du plan de Carlos Tavares pour remettre PSA dans la course

"Avec ce plan ‘Back in the race’ [De retour dans la course, ndlr], j’ai pour ambition d’accélérer le redressement du Groupe en canalisant tout le potentiel créatif des équipes pour que nous retrouvions rapidement le chemin de la rentabilité". Carlos Tavares donne le ton. Lundi 14 avril au matin, le nouveau président du directoire de PSA présente son plan stratégique sur quatre ans. Esquissé le 19 février, lors de la présentation des résultats financiers du groupe, ce plan doit restaurer la compétitivité de l’appareil industriel de PSA, tout en ciblant mieux les marchés et les clients, pour in fine, dégager plus de cash.

1) Se limiter à 26 modèles

"Back in the race" se décline en quatre axes. Carlos Tavares souhaite tout d’abord accélérer le développement de DS comme marque premium et surtout comme marque à part entière. Ce travail concernait jusqu’à présent le marché chinois, il sera étendu aux autres aires géographiques. Carlos Tavares poursuivra ici le travail de son prédécesseur Philippe Varin, en différenciant mieux Peugeot (plus haut de gamme) et Citroën (plus "facile à vivre"). Ce travail sur les marques se double d’un travail sur les modèles. Carlos Tavares les trouve aujourd’hui trop nombreux. En 2020, PSA ne comptera plus que 26 modèles dans ses gammes, contre une cinquantaine au catalogue en 2014, dans le monde. Le but : concentrer les investissements en R&D comme en outil productif sur des véhicules qui peuvent rapporter beaucoup d’argent.

2) Conquérir le monde

Un autre grand axe de "Back in the race" porte sur l’international. En s’appuyant sur DongFeng, PSA va continuer sa marche forcée en Chine, pour atteindre en 2020 1,5 million de véhicules vendus (soit trois fois plus qu’en 2013). Mais Carlos Tavares ne compte pas s’arrêter à la Chine : PSA veut également conquérir des parts de marché en Asie du Sud-Est, une zone qui sera la plus important productrice d’automobiles en 2020. La Russie et l’Amérique Latine sont les deux autres grands objectifs internationaux de PSA. En difficultés dans ces deux zones, PSA doit y redevenir profitable d’ici 3 ans. Enfin Carlos Tavares souhaite se tourner vers de nouveaux marchés, dont l’Afrique.

3) Moderniser les usines

Le dernier axe du plan portera sur l’outil industriel, qui a pesé sur les comptes en Europe mais aussi en Amérique Latine, avec les difficultés du démarrage au Brésil, ou en Russie, où le président du directoire le juge surdimensionné. Les usines du groupe seront modernisées. PSA devra aussi réduire ses stocks, Carlos Tavares est connu pour être particulièrement attentif à cette donnée.

4) Dégager du cash

L’objectif de "Back in the race" est de construire une croissance solide pour PSA, et surtout de dégager du cash, ce cash qui a tant manqué au groupe depuis 2011, qui perdait, au plus dur des difficultés, jusqu’à 200 millions d’euros par mois. Carlos Tavares vise un cash-flow positif au plus tard en 2016. Précédemment, Philippe Varin avait fixé ce retour à l’équilibre en 2014. Entre 2016 et 2018, PSA a pour objectif 2 milliards d’euros de cash.

La marge opérationnelle doit aussi être améliorée. L’année dernière, elle était en effet en baisse de 0,3% l’année dernière pour le Groupe et de 3% pour la seule division automobile. Carlos Tavares souhaite ramener cette dernière à 2% en 2018, pour un objectif en 2023 à 5%.

Pauline Ducamp

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - ONERA

Etudes, fabrication et installation d'une centrale d'air sur le site du Fauga-Mauzac (31)

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS