Les 3 000 dépôts de brevets annoncés par Nokia font-ils vraiment du finlandais le numéro un de la 5G ?

L’équipementier finlandais Nokia vient d’annoncer avoir franchi la barre des 3 000 brevets 5G déposés, se revendiquant ainsi leader dans le domaine. En réalité, cet indice n’est pas le seul à prendre en compte pour déterminer qui mène la course technologique de la 5G.

Partager
Les 3 000 dépôts de brevets annoncés par Nokia font-ils vraiment du finlandais le numéro un de la 5G ?
Les nouvelles antennes 5G sont au cœur d'un grand nombre de brevets déposés par les équipementiers.

Annoncée grâce à la 5G comme l’année de la relance d'un marché des smartphones qui s’essouffle, 2020 risque plutôt d'être une année noire à cause de la pandémie du Covid-19. Mais, en coulisses, les équipementiers poursuivent la course à l'innovation dans ce qui reste une technologie de rupture. Le finlandais Nokia vient d’annoncer, ce 24 mars, avoir dépassé la barre des 3 000 demandes de brevets « essentiels à la 5G » auprès de l'Institut européen des normes de télécommunications (ETSI), l’un des sept partenaires du 3GPP, organisme de référence pour les normes 5G.

Dans son communiqué, Nokia revendique une nouvelle fois une « position de leader » dans les technologies 5G. En réalité, si ce chiffre témoigne du dynamisme de l’équipementier – qui n’atteignait « que » les 2 000 demandes il y a six mois – le calcul est plus compliqué. D’ailleurs, Nokia n’est pas le seul à se proclamer numéro un de la 5G, ses concurrents Ericsson et Huawei font de même.

Au 1er janvier : Huawei leader en brevets déposés, Samsung en brevets accordés

Dans ce domaine, le classement dépend du critère que l’on considère. Selon une étude du cabinet IPlytics, au 1er janvier 2020, le chinois Huawei est en tête des brevets « de la famille 5G » déposés avec 3 147, suivi par le sud-coréen Samsung (2 795) et l’autre chinois ZTE (2 561). A cette date, Nokia n’arrive qu’en 5e position avec 2 149 brevets déposés. Le finlandais aurait donc envoyé près de 900 demandes depuis le début de l’année 2020. Néanmoins, si le classement est réalisé selon le nombre de brevets accordés par un organisme de normalisation, alors Nokia, qui en compte 1 584, passe devant Huawei (1 274), mais reste derrière Samsung (1 728).



Face à cette course à l’échalote, de plus en plus de voix s’élèvent pour privilégier la valeur des brevets déposés plutôt que leur quantité. L'Institut des ingénieurs électriciens et électroniciens (IEEE) a d’ailleurs créé l’Index de puissance des brevets (Patent Power Index) pour juger du leadership en prenant en compte d’autres indices que le nombre de brevets, comme leur impact, leur originalité ou encore leur généralisation dans tout le secteur qu’ils concernent (la méthodologie établie par IEEE est à retrouver ici).

En 2017, le Patent Power Index pour les télécoms plaçait le fabricant de microprocesseurs américain Qualcomm en première place avec un score de 4 353 points. Nokia était cinquième (1 104 points, auxquels il faut ajouter les 228 points d’Alcatel-Lucent), Ericsson septième (806) et Huawei seulement neuvième avec seulement 603 points. Un classement sensiblement similaire au Patent Asset Index de juillet 2019, élaboré par le cabinet allemand d’analyse des brevets PatentSight, filiale du groupe juridique Lexis Nexis.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

74 - Annecy

Services d'assurances

DATE DE REPONSE 16/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS