"Les 2 Vaches gagne de l’argent depuis deux ans", selon son directeur général

Lancée en 2006, la petite marque bio de Stonyfield, filiale de Danone, gagne progressivement des parts de marché en France dans l’ultra-frais. Elle vient de lancer son propre système de contractualisation avec des éleveurs.  

Partager

Lancée il y a six ans en France par Stonyfield, filiale du groupe Danone, Les 2 Vaches poursuit son chemin à un rythme mesuré. Spécialisée dans les produits laitiers bio, "la marque connaît une croissance continue de 19 % depuis trois ans, alors que le marché de l’ultra-frais bio n’a progressé que de 3 % sur la période", s’est félicité le 7 novembre, Daniel Tirat, le directeur général de Stonyfield France.

Selon le paneliste Nielsen, la part de marché valeur de Les 2 Vaches est passée de 16,3 % en 2012 à 18,3 % en 2013, en cumul annuel mobile, bien loin encore derrière le leader du secteur, la marque Vrai (groupe Triballat) avec 27,6 % du marché depuis le début de 2013. "Nous gagnons de l’argent depuis deux ans", a-t-il ajouté, estimant que "le niveau de rentabilité des produits conventionnels sera atteint dans cinq ans environ". Selon lui, "il faut environ dix ans pour installer un nouveau concept".

Contractualisation sur cinq ans

Souhaitant "réinventer le modèle agroalimentaire français", la société a mis en place depuis janvier 2013 des contrats de cinq ans renouvelables avec des éleveurs. 14 exploitations laitières, soit 850 vaches, travaillent avec Les 2 Vaches depuis 2008 et 3 autres fermes sont en conversion en exploitation biologique. "Le principe de la contractualisation permet de réduire la volatilité des cours et stabiliser le revenu des éleveurs. Nous avons basé nos prix d’achats selon des ratios et critères établis par l’Institut de l’élevage, qui sont remis à jour tous les ans. Nos contrats prévoient une révision annuelle pour 50 % du prix", détaille Daniel Tirat. Le directeur général de Stonyfield assure d’ailleurs que la collecte laitière dans les exploitations est directement assurée par Les 2 Vaches.

La fabrication des yaourts Les 2 Vaches est réalisée dans la petite usine normande de Molay-Littry (Calvados). Appartenant au groupe Danone, elle est spécialisée sur les petites séries.

Le montant des ventes aux consommateurs de Stonyfield devrait représenter 23,5 millions d’euros en 2013, contre 19 en 2012. Le fabricant refuse de divulguer son chiffre d’affaires net, sortie d’usine (ventes aux distributeurs).

Adrien Cahuzac

Sujets associés

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de certification pure reviewer agro-alimentaire (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDD - Puteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lambersart

Externalisation de la paie des agents et des élus de la Commune et du CCAS de Lambersart

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS