Les 2 litres aux 100 km ? Un objectif réaliste pour l’IFP

L’Institut Français du Pétrole (IFP) se dit prêt à participer au développement des voitures faiblement consommatrices de carburant d’ici dix ans, objectif fixé par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault lors de la conférence environnementale.

Partager

Les 2 litres aux 100 km ? Un objectif réaliste pour l’IFP

Le 15 septembre, lors de la clôture de la conférence environnementale, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait interpellé la filière automobile : "Dans 10 ans, nous devons disposer de véhicules qui consomment 2 litres d’essence pour 100 km." L’Institut Français du Pétrole (IFP) profite de l’ouverture du Mondial de l’Automobile, à Paris, pour lui apporter son soutien. Il s’agit d’un objectif "ambitieux mais réaliste", juge l’Institut.

ÉVÈNEMENT
ÉVÈNEMENT

L’IFP se montre même extrêmement enthousiaste en déclarant "mobiliser ses équipes pour atteindre cet objectif". Le premier axe de travail porte sur le groupe motopropulseur. Les véhicules commercialisés en Europe ont vu leur consommation baissée de 10 à 15 % depuis cinq ans. Selon le groupe de scientifiques, des améliorations de 40 à 50 % sont encore possibles.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pour cela, l’IFP travaille à l’optimisation énergétique des moteurs par un développement de l’électronique et un recours aux technologies de l’information et de la communication. Par ailleurs, l’Institut mène également des recherches sur les carburants à faible teneur en carbone, comme les agro carburants ou le gaz naturel.

Des voitures de 700 à 800 kilos

Cependant, l’amélioration seule de la motorisation ne suffira pas à atteindre l’objectif fixé par le chef du gouvernement. L’Institut juge qu’un important travail doit être réalisé sur la masse des véhicules. L’IFP rappelle qu’une diminution de 100 kg permet une baisse des émissions de CO2 de 5g par kilomètre.

Pour atteindre 2l/100km, les voitures de moyenne gamme devront se situer entre 700 et 800 kg. Les mêmes efforts doivent être menés sur l’aérodynamisme et les frottements en développant, par exemple, des pneumatiques à faible largeur.

Après la conférence environnementale et l’objectif affiché par Jean-Marc Ayrault , un porte-parole de Renault avait estimé que "ce n'est pas cette annonce qui fait qu'on se mettra au travail. Le travail est déjà commencé depuis longtemps".

Pour sa part, PSA prédisait que l’objectif de 2l/100km serait atteint par un petit moteur hybride électrique-diesel, mais que le résultat ne sera pas forcément à porter de toutes les bourses.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

ARTICLES LES PLUS LUS