Quotidien des Usines

Les 191 salariés de Molex recevront 7 millions d’euros après des licenciements "sans cause réelle ni sérieuse"

Pierre Monnier , , , ,

Publié le

La cour d’appel de Toulouse a donné raison aux anciens salariés de l’usine Molex de Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne) fermée en 2009. Le fond du premier jugement des prud’hommes de Toulouse a donc été confirmé : les licenciements ont eu lieu "sans cause réelle ni sérieuse". Les 191 ex-employés se partageront la somme de 9 millions d’euros.

Les 191 salariés de Molex recevront 7 millions d’euros après des licenciements sans cause réelle ni sérieuse © AFP PHOTO / PASCAL PAVANI

Il aura fallu attendre deux ans de plus pour les salariés Molex. Les 191 personnes, licenciées après la fermeture de l’usine de Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne) en 2009, ont à nouveau obtenu gain de cause. Le tribunal d’appel de Toulouse a validé, en partie, la décision du tribunal des prud’hommes de Toulouse, prononcé en 2014 : les licenciements ont eu lieu "sans cause réelle ou sérieuse".

"Un combat reconnu"

Cette fois, les indemnités atteignent 7 millions d’euros, contre 13,7 millions d’euros lors du jugement au Prud’hommes. Interrogée par France Info, Denis Parise, l’ancien secrétaire CGT du CE, regrette tout de même la fermeture du site. "C’est le combat des ‘Molex’ qui est reconnu aujourd’hui. Cela fait huit ans que nous sommes devant les tribunaux. Malheureusement, l’entreprise est aujourd’hui fermée, c’est un gros regret."

Autre point noir pour l’ancien syndicaliste, l’indemnité ne sera pas payée par les dirigeants de Molex. "Ce qui est regrettable, c’est que c’est l’AGS (l’Assurance de garantie des salaires, financée par une cotisation patronale obligatoire) qui va payer, pas Molex." La maison-mère du groupe américain avait été exonéré de responsabilité dans la fermeture de l’usine de Villemur-sur-Tarn en décembre 2015 par la cour d’appel de Bordeaux.

La direction de Molex a désormais deux mois pour se pourvoir en cassation.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte