Les 152 salariés de Sodetal ATW licenciés dans la Meuse

La procédure de licenciement des 152 salariés de la tréfilerie meusienne Sodetal AWT, placée avant Noël en liquidation judiciaire, a été enclenchée.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les 152 salariés de Sodetal ATW licenciés dans la Meuse

Les 152 salariés de la tréfilerie Sodetal AWT à Tronville-en-Barrois (Meuse) recevront leurs lettres de licenciement cette fin de semaine. Le tribunal de commerce de Bar-le-Duc avait placé l’entreprise en liquidation judiciaire peu avant Noël, mais autorisé la poursuite de l’activité jusqu’au 30 janvier pour permettre à un éventuel repreneur de se manifester. Aucun dossier de reprise n’aurait été déposé dans les temps impartis, selon les syndicats.

Seule perspective pour les ex-salariés de cette filiale du russe Terwingo, la finalisation du montage d’une SCOP (Société coopérative et participative) portée par l’intersyndicale CGT-CFDT. Pour finaliser ce projet, les représentants du personnel vont solliciter un délai supplémentaire d’un mois auprès du tribunal de commerce. "80% des salariés ont accepté de poursuivre l’activité en SCOP avec des baisses de salaires de l’ordre de 20% et une hausse du temps de travail. Il nous reste à boucler le financement du projet et à négocier les prix et les volumes avec nos principaux clients", précise Fabrice Huot, délégué syndical CFDT chez Sodetal.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les apports personnels et primes Pôle emploi des ex-salariés complétés par le dispositif régional de soutien aux SCOP doivent permettre de réunir une partie des sommes. Déjà au bord de la liquidation judiciaire en mai 2014, la tréfilerie meusienne, alors propriété du groupe allemand Saarstahl, avait été reprise par le holding russe Terwingo.

Philippe Bohlinger

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS