Lenovo affiche ses ambitions sur le marché français

Le fabricant d'ordinateurs chinois veut gagner des parts sur le marché des PC professionnels.

Partager

Le fabricant d'ordinateurs chinois Lenovo, qui vient de finaliser l'acquisition de la division ordinateurs de l'américain IBM, veut accroître la part de marché conquis par ce dernier sur l'activité des PC professionnels dans l'Hexagone. C'est ce qu'a indiqué mardi son nouveau PDG, Jean-Michel Donner, lors d'une conférence de presse. L'entreprise représente aujourd'hui environ 10 % des ventes d'ordinateurs PC aux entreprises en France, derrière Dell, Hewlett-Packard et Acer. Elle compte embaucher pour porter ses effectifs à 130 personnes. Les postes supplémentaires seront créés essentiellement dans le domaine des ventes à distance.
Jean-Michel Donner a par ailleurs démenti les informations sur les difficultés sociales liées à l'embauche par Lenovo SA des salariés d'IBM. « Lenovo SA est une société de droit français, nos employés ont des conditions d'emploi identiques à celles qu'ils avaient chez IBM. La clause de conscience n'a pas à être invoquée », a-t-il indiqué. Les délégués CFE-CGC d'IBM France demandent en effet que soit reconnue une clause de conscience.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS