Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Lenovo à la peine dans les mobiles pour la quatrième année consécutive

Ridha Loukil ,

Publié le

Pour la quatrième année consécutive, les mobiles de Lenovo sont dans le rouge vif, avec une perte d’exploitation de 680 millions de dollars en 2017, contre 640 millions de dollars en 2016. Mais le groupe chinois n’envisage toujours pas de quitter le marché.

Lenovo à la peine dans les mobiles pour la quatrième année consécutive
Moto X, smartphone de Lenovo
© Lenovo

Les difficultés de Lenovo dans les mobiles persistent. Pour la quatrième année consécutive, le groupe chinois voit cette activité dans le rouge vif avec une perte d’exploitation de 680 millions de dollars en 2017, contre une perte de 640 millions de dollars en 2016 selon les calculs de L’Usine Nouvelle. Et l’hémorragie a toute les chances de se prolonger en 2018 voire au-delà.

2,6 milliards de dollars perdus en 4 ans

Le constructeur chinois a un exercice fiscal décalé au 31 mars. Pour avoir une idée de l’ampleur du problème, nous avons reconstitué ses résultats sur les années calendaires de 2014 à 2017. En trois ans d’intégration de Motorola Mobility, il a vu son chiffre d’affaires dans les mobiles fondre de 22% à 7,7 milliards de dollars. En quatre ans, ses pertes cumulées dans les mobiles atteignent 2,6 milliards de dollars. Une situation qui témoigne des difficultés éprouvées par le groupe à ramener cette activité à la rentabilité.

Le premier constructeur informatique chinois a pourtant caressé l’espoir d’endosser le rôle de leader chinois des mobiles. Pour renforcer ses positions à l’international, il est allé jusqu’à racheter en octobre 2014 Motorola Mobility à Google pour 2,9 milliards de dollars, sa plus grande acquisition. Yuanquing Yang, PDG du groupe, ambitionne alors de battre Apple et Samsung et de devenir le champion mondial des mobiles à l’horizon 2020 à l’instar de ce qu’il a su faire auparavant dans les PC. Le constat doit être aujourd’hui amer. Le groupe s’éloigne chaque année un peu plus de cet objectif.

Détrôné par quatre constructeurs chinois

Selon TrendForce, les livraisons de smartphones de Lenovo sont tombées de 70 millions d’unités en 2015 à 52 millions en 2017. Entre temps, il a chuté de la quatrième place mondiale à la huitième, détrôné non seulement par le coréen LG Electronics mais aussi par ses compatriotes Huawei, Oppo, Vivo et Xiaomi. Champion chinois de smartphones en 2014, il n’est plus que cinquième en 2017, derrière Huawei, Oppo, Vivo et Xiaomi.

Pour Yuanquing Yang, pas question pour autant de mettre fin à l’aventure. Il l’a martelé il y a un an et vient de le répéter lors de la présentation des résultats du quatrième trimestre 2017 le 1er février 2018. Les mobiles constituent l’un de ses deux axes stratégiques de diversification aux cotés des serveurs rachetés à IBM en octobre 2015 pour 2,1 milliards de dollars mais toujours dans le rouge. En revanche, l’objectif de rentabilité au second semestre 2018 est abandonné.

Cap sur les marchés émergents

Lenovo veut se donner du temps pour redresser cette activité jugée stratégique pour l’avenir du groupe. Pas question de s’engager dans une démarche de réduction des coûts, de gamme de produits ou de couverture géographique, comme l’a fait Sony. L’heure est plutôt à l’extension du portefeuille de terminaux, à l'accélération du renouvellement des produits et au renforcement de la présence sur des marchés clés à fort potentiel comme l’Inde ou le Brésil.  Yuanquing Yang est convaincu que le salut de son groupe dans les mobiles se joue dans les grands pays émergents où le marché ne souffre pas encore de la saturation que connaissent des marchés matures comme l’Amérique du Nord, l’Europe ou la Chine.

Les chiffres clés de Lenovo en 2017

Effectif : 55 000 personnes

Chiffre d’affaires : 44,3 milliards de dollars (+4%)

Bénéfice d’exploitation : 360 millions de dollars (846 millions de dollars en 2016)

Perte nette : 115 millions de dollars (bénéfice net de 608 millions de dollars en 2016)

Répartition du chiffre d’affaires : PC (71%), mobiles et objets connectés (16%), serveurs et équipements de datacenters (13%)

Ventes de produits

52 millions de smartphones (50,6 millions en 2016)

9,2 millions de tablettes (10,9 millions en 2016)

54,7 millions de PC (55,9 millions en 2016)

Sources : Lenovo, Gartner et TrendForce

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus