Leleu-Burov intéresse déjà quatre repreneurs

En dépit d'une diversification bien engagée, ce fabricant de fauteuils et canapés "made in France" a pâti de l'affaissement de la demande sur le marché du meuble, ce qui a conduit à sa liquidation.

Partager
Leleu-Burov intéresse déjà quatre repreneurs

Quatre repreneurs sont en lice pour tout ou partie de la société Leleu-Burov, spécialiste du meuble rembourré placé en liquidation judiciaire le 5 novembre, avec trois mois de poursuite d'activité. Cette entreprise, basée à Candé (Maine-et-Loire), emploie 121 salariés et son chiffre d'affaires s'élevait à 8,3 millions d'euros sur l'exercice clos fin juin 2014.

La limite pour le dépôt des offres est fixée au 15 décembre. "Nous avions préparé le terrain et configuré l'entreprise pour séduire des repreneurs", mentionne Alain Pittet, le PDG.

Placée en redressement judiciaire en 2009, la société avait bénéficié d'un plan de continuation sur dix ans. Mais Leleu-Burov a subi "une baisse d'activité sur sa marque historique, Jacques Leleu, dans un contexte difficile pour le marché de l'ameublement et la concurrence des grandes enseignes comme Ikea, Conforama et But, indique le PDG Alain Pittet. Et il n'y a pas eu de reprise en septembre".

Diversification et "made in France"

Outre la marque Leleu, destinée au réseau d'ameublement traditionnel, la société développait depuis vingt-cinq ans la marque Burov, des collections haut de gamme et "vintage", avec des classiques signés Geneviève Dangles et Christian Defrance. Burov représente un quart du chiffre d'affaires.

En 2009, l'entreprise avait aussi engagé une troisième activité dans l'aménagement d'espace de vie : des éléments rembourrés pour l'hôtellerie, l'ameublement domestique, les bateaux de plaisance… "Là, on peut tout faire, même des avions privés", assure Alain Pittet. Cette activité, qui représente déjà un quart des ventes, est en croissance de 25 % mais elle n'a pas réussi à compenser la baisse de l'activité sur la marque Leleu, qui représente la moitié des revenus.

En dépit de la concurrence des produits d'importation, Alain Pittet défendait farouchement le "made in France" et les principes de la norme NF Environnement. Leleu-Burov a ainsi maintenu des savoir-faire en ébénisterie, rembourrage et la couture cuir, mais aussi l'injection de mousse moulée, une technique désormais rare en France.

Emmanuel Guimard

0 Commentaire

Leleu-Burov intéresse déjà quatre repreneurs

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS