Quotidien des Usines

Lejaby repris par l'entreprise Alain Prost

, ,

Publié le

Après un report annoncé hier, le tribunal de commerce de Lyon vient de trancher. Avec pour conséquence notamment la fermeture de l’usine de Haute-Loire.

Lejaby repris par l'entreprise Alain Prost © D.R.

Le choix du repreneur pour le fabricant de lingerie est enfin fait. C’est finalement l’ex-patron de l’Italien La Perla, Alain Prost qui a été validée par le tribunal ce 18 janvier. Au total, 195 salariés conservent leur emploi dans le cadre de ce plan de reprise sur le site de Rillieux, mais l’usine d'Yssingeaux en Haute-Loire est sacrifiée. Les autres offres émanaient notamment de la PME Canat, spécialiste de la lingerie de nuit à Millau et Abcia, un fonds grenoblois.

La décision du tribunal est considérée comme la pire par les salariés de Haute-Loire, qui avaient hué mardi le dirigeant de l'entreprise Prost en marge de l'audience au tribunal de commerce. "Pour nous il n'y avait pas de bonne solution, puisque sur les deux offres de reprise, on avait énormément de pertes d'emplois", se désole Jeanine Caillot, secrétaire CGT du comité central de l'entreprise.

Lejaby compte quelque 450 salariés en France. 93 d'entre eux sont basés à Yssingeaux, 250 au siège de Rillieux (Rhône) et une centaine de commerciaux et démonstratrices partout dans le pays. Les employés d'Yssingeaux ont prévu d'occuper leur usine mercredi soir. Dix salariées menacent d'entamer une grève de la faim jeudi matin, pour dénoncer la "délocalisation" de la production.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte