Lego commercialise ses premières briques en matières plastiques végétales

Le géant danois du jouet Lego veut verdir ses plastiques et emballages. Premier geste : il va produire ses premiers éléments à partir de matières plastiques végétales issues de canne à sucre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Lego commercialise ses premières briques en matières plastiques végétales
Des Lego "verts" issus de matériaux plus verts arrivent en magasins.

Lego est l’un des premiers consommateurs mondiaux de plastique "acrylonitrile butadiène styrène" : il produit chaque année plus de 30 milliards de briques dans ce matériau. Or, cette consommation de plastique ABS - produit à l’aide de dérivés du pétrole - pèse à 90% dans ses émissions en dioxyde de carbone. La marque est donc déterminée à développer de nouveaux biomatériaux pouvant se substituer au plastique traditionnel, sans altérer les qualités de ses fameuses briques (brillance et durabilité, notamment).

Du plastique végétal... pour les briques "végétales"

Lego a investi 130 millions d’euros dans la création d’un centre de recherche sur les matériaux durables, le "Sustainable materials center" à son siège de Bilund, au Danemark. Il commence à intégrer des matières plastiques végétales (du polyéthylène produit à partir d’éthanol, lui-même produit à partir de canne à sucre) dans sa production. Le geste est pour l’instant symbolique : seuls des éléments de décor botaniques de couleur verte (comme des buissons, des arbres, des feuilles) sont concernés. Leur commercialisation a été lancée le 1er août aux Etats-Unis, au Canada, en Autriche, en Allemagne et au Royaume-Uni, mais pour une durée limitée.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le plastique végétal utilisé pour fabriquer les éléments botaniques Lego est certifié par la norme "Bonsucro Chain of Custody" pour la canne à sucre d'origine responsable. Lego a signé un accord avec le WWF pour l’accompagner dans cette démarche et a rejoint la "Bioplastic feedstock alliance" de l’ONG.

Objectif 100% de matériaux durables en 2030

D’ici 2030, Lego veut produire l’ensemble de ses briques et emballages dans des matériaux "durables". Il a aussi développé une stratégie "zéro déchet" et compense l’énergie utilisée dans la fabrication de ses briques par la production d’énergies renouvelables.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS