Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Léger recul de la valeur de la production agricole européenne

Franck Stassi , , ,

Publié le , mis à jour le 02/12/2016 À 16H40

La valeur de la production agricole de l'Union européenne a baissé de 1,8% en 2015, sous l’effet d’une baisse des prix du lait, du porc, des céréales et des intrants. La valeur de la production française est stable.

Les entreprises citées

La valeur de la production agricole (qui comprend  les valeurs de la production végétale, de la production animale, des services agricoles et d’activités secondaires liées au secteur) de l’Union européenne a perdu 1,8% en 2015, à 411,2 milliards d’euros, affirme Eurostat. Pour expliquer ce recul, l’office statistique européen met en avant la baisse de la valeur de la production animale (-5,5%).

La baisse de la valeur du lait (-14,4%) et du porc (-6,5%) y ont contribué. "Depuis septembre 2015, la Commission a fourni plus de 1 milliard d’euros supplémentaire dans le soutien financier au secteur de l'agriculture face à des situations de marché particulièrement difficiles", rappelle, depuis Bruxelles, la Commission européenne, qui s’apprête à débloquer 435 millions d’euros au titre de sa réserve de crise.

Les fruits et légumes se jouent de la crise

La valeur de la production végétale européenne s’est quant à elle appréciée de 0,9% en 2015. Les augmentations enregistrées sur les fruits (+10,4%) et les légumes (+7,2%) ont permis de compenser partiellement les baisses observées sur les céréales (-5,6%) et sur les graines fourragères (-4,6%). Le marché des céréales traverse une crise de surproduction. "Nous n’attendons pas de nouvelle baisse des prix des céréales car la consommation mondiale est extrêmement soutenue, et les stocks mondiaux ne sont pas dans les pays exportateurs", tempérait néanmoins, mi-octobre, Louis Verhaeghe, directeur au sein du cabinet de conseil Offre et demande agricole. Une donnée-clé doit par ailleurs être prise en compte, celle de la valeur des intrants, qui a perdu 1,5% sous l’effet d’un fort recul des prix de l’énergie et des lubrifiants.

Stabilité en France

En France, la valeur de la production agricole s’est élevée, en 2015, à 75,2 milliards d’euros (stable par rapport à 2014), devant l’Italie (55,2 milliards d'euros) et l’Allemagne (51,5 milliards d'euros). La valeur de la production animale a perdu 4,2%, tandis que celle de la production végétale s’est accrue de 2,3%.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle