Léger ralentissement de la contraction du secteur manufacturier français en mars

Le secteur manufacturier français a continué à se contracter en mars, à un rythme cependant plus lent que les mois précédents, selon l'indice PMI publié mardi par le cabinet Markit.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Léger ralentissement de la contraction du secteur manufacturier français en mars

L'activité manufacturière s'est contractée pour le 13e mois consécutif en France au mois de mars, les nouvelles commandes reculant pour le 21e mois consécutif, montrent les résultats définitifs de l'enquête PMI Markit/CDAF publiés mardi 2 avril.

L'indice PMI établi à partir d'une enquête auprès d'un panel représentatif composé de plus de 400 entreprises du secteur en France est très légèrement remonté à 44,0 - son plus haut niveau depuis trois mois - contre 43,9 en première estimation et après 43,9 en février, restant loin du seuil de 50 qui sépare croissance et contraction de l'activité.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Une très légère amélioration du chiffre principal des PMI ne parvient pas à masquer une poursuite de la nette détérioration des conditions d'exercice de l'activité dans le secteur manufacturier français", a déclaré Jack Kennedy, économiste chez Markit.

"Face à l'atonie de la demande, les politiques de prix de plus en plus agressives pratiquées par les fabricants français ne suffisent pas à prévenir une nouvelle baisse soutenue des nouvelles commandes. L'emploi, l'activité achats et les stocks enregistrent de nouveaux reculs marqués, témoignant d'une industrie française aux abois", a-t-il ajouté.

Le volume des nouvelles commandes reçues par les fabricants français se replie pour le 21è mois consécutif en mars, le taux de contraction se redressant légèrement par rapport au mois dernier. La baisse des commandes est plus marquée sur le marché intérieur que sur les ventes à l'export et entraîne un nouveau repli de la production en mars, à un rythme qui est cependant le plus faible depuis le début de l'année.

Le volume du travail en cours affiche de son côté un onzième repli mensuel consécutif ce qui a conduit les fabricants français à réduire de nouveau leurs effectifs en mars. Le taux de contraction de l'emploi reste quant à luyi élevé malgré un repli à son plus bas niveau depuis 3 mois.

Avec Reuters

0 Commentaire

Léger ralentissement de la contraction du secteur manufacturier français en mars

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS