Leem et Gemme fustigent le PLFSS

Partager

Les entreprises du médicament (Leem) et l'association des professionnels des médicaments génériques et biosimilaires (Gemme) dénoncent le Projet de loi de finance de la sécurité sociale (PLFSS) 2016, présenté par le gouvernement, jeudi 24 septembre. Quatre axes structurants ont été développés par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, afin de limiter le déficit de l'Assurance-maladie, qui s'élevait à 6,5 milliards d'euros en 2014 et devrait atteindre 7,5 Mrds € en 2015. Le PLFSS table sur un déficit de 6,2 Mrds € pour 2016. Le gouvernement a annoncé vouloir privilégier davantage les actes médicaux en ambulatoire, améliorer « l'efficience de la dépense hospitalière », lutter contre les prescriptions non pertinentes mais également baisser les prix des produits de santé pour développer les génériques. Au total, ces économies représenteraient un poids de 1,7 Mrd € pour l'industrie du médicament, selon le Leem, pour 2016. « En décidant de faire porter à cette industrie près de la moitié des efforts d'économies, alors que le médicament ne représente que 15 % des dépenses, les autorités diffèrent, année après année, le chantier de réforme globale dont notre système de santé a un besoin vital et urgent », estime Patrick Errard, président du Leem. Pour l'organisation professionnelle, ces réformes exercent une pression néfaste sur l'industrie. Le secteur a d'ailleurs subi l'an dernier un repli historique du solde de sa balance commerciale. « Les échanges commerciaux de médicaments ont représenté, pour la France, un excédent commercial de 6 Mrds €, contre près de 9 Mrds € l'année précédente », indique le Leem. Le Gemme dénonce lui aussi les annonces faites par le gouvernement, concernant les médicaments génériques. Selon Erik Roche, président du Gemme, « si comme pour l'exercice précédent, le poste relatif à la promotion et au développement des génériques donne davantage de poids aux baisses de prix qu'au développement de l'utilisation du médicament générique, ces annonces sont une nouvelle fois des trompe-l'oeil ». L'association, qui s'inquiète des baisses de prix prévues pour le secteur pour l'année à venir, ne manque pas d'alerter le gouvernement sur les baisses déjà subies les années précédentes sur les génériques (232 M€ en 2014, 150 M€ en 2015, CPH n°626). « Le Gemme estime que le médicament ne doit pas contribuer aux mesures d'économies dans une proportion plus importante que sa part dans les dépenses de l'Assurance-maladie », indique-t-il. Par ailleurs, avec un secteur toujours en croissance depuis 2012, les industriels du médicament générique ne manquent pas de rappeler que le développement du marché du générique a permis de générer d'importantes économies, à hauteur de 18 Mrds € depuis 2000 (2,2 Mrds € pour 2014). « Les économies liées à une utilisation des médicaments génériques au même niveau que nos voisins européens seraient de l'ordre de 1,5 Mrd €/an », estime le Gemme.

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Dessinateur-Projeteur F/H

ORANO - 22/01/2023 - CDI - Montigny-le-Bretonneux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

89 - OFFICE AUXERROIS DE L'HABITAT

Diagnostics techniques immobiliers ( agence nord / secteur 1)

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS