Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

LeEco, le mécène de Faraday Future dévoile la LeSee, une voiture 100% électrique destinée à devenir "gratuite"

Pierre Monnier , ,

Publié le , mis à jour le 04/05/2016 À 11H11

Avec LeSee, le groupe chinois LeEco se lance dans la conception de véhicule électrique. Déjà sur ce front via ses investissements dans Faraday Future, la compagnie assure que ce projet est totalement indépendant de ceux de la start-up américaine. Particularité du véhicule, la LeSee est destinée à devenir gratuit

LeEco, le mécène de Faraday Future dévoile la LeSee, une voiture 100% électrique destinée à devenir gratuite © LeEco

La société LeEco, géant de l’électronique et connu comme le Netflix chinois, a profité de la proximité du salon de Pékin pour créer la surprise. Il a présenté le mercredi 20 avril lors d’une conférence de presse dans la capitale chinoise son propre modèle de véhicule 100% électrique, la LeSee.

Constructeur imprévu du 100 % électrique

La compagnie n’est pas forcément étrangère au secteur automobile bien que l’on ne l’attendait pas en tant que constructeur. Depuis 2014, LeEco soutient financièrement la start-up américaine Faraday Future, qui vient d’ailleurs de lancer la construction d’une impressionnante usine dans le Nevada pour un investissement de plus d’un milliard de dollars.

En février 2016, c’est Aston Martin qui s’associe au groupe chinois pour développer et produire ensemble l’Aston Martin RapidE, version électrique et connectée de la berline sportive de la marque. Le partenariat entre les deux entreprises a commencé en décembre 2015. Aston Martin a alors chargé LeEco, encore appelé LeTV, d’intégrer des écrans tactiles dans sa Rapid S dans la perspective du CES 2016.

Vers un véhicule gratuit ?

Les 10 000 spectateurs présents ont donc été surpris de voir arriver un véhicule sur scène. LeEco a su garder le secret sur les performances de son véhicule, dévoilant simplement sa vitesse maximale de 210 km/h. L’autre révélation de Jia Yueting sur la LeSee, c’est son modèle économique. Le patron a déclaré que la stratégie "sera la même que pour les téléphones et les télévisions vendus aujourd’hui : un jour, nos voitures seront gratuites".

L’idée serait de financer la voiture grâce à des contenus payants distribués par la société mère LeEco. Mais le patron a été prudent et n’a pas indiqué de date à laquelle ses produits seraient offerts aux consommateurs.

Peu importe la date, cette méthode de financement semble être exclusivement destiné au marché asiatique. Il est en effet très peu probable de voir un tel système se déployer en Europe.

Un concentré de technologies

Côté carrosserie, la berline quatre portes, baptisée LeSee, affiche un design sportif. Les portes arrières s'ouvrent sur des sièges entièrement modulables. A l’extérieur, les rétroviseurs latéraux ont été remplacés par des caméras.

Le modèle présenté incorpore des écrans tactiles en guise de tableau de bord et des écrans multimédias à l’arrière. Le véhicule peut également être contrôlé par smartphone. Cette fonctionnalité expliquerait la présence d'une coupole disposée sur le toit de verre du véhicule, comme sur les véhicules autonomes de Google.

Le patron a d’ailleurs effectué la démonstration à la fin de sa présentation, demandant à la LeSee de se garer seule à l’opposé de la scène.

Regardez la vidéo de présentation de la LeSee de LeEco :

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle