Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Ledpower reprend Technology Luminaires

, , , ,

Publié le

Le spécialiste sarthois des solutions BtoB d’éclairage à Led, Ledpower, rachète pour l’euro symbolique la filiale du groupe allemand Bavaria à Nevers (Nièvre), Technology Luminaires, en difficulté face à la baisse programmée des achats de Philips, son principal client.

Ledpower reprend Technology Luminaires à Nevers (Nièvre), une acquisition pour un euro symbolique. Ancienne filiale de Philips, le fabricant de luminaires, à technologie Led ou fluorescente, se trouvait dans le giron de Bavaria depuis 2012. Mais le groupe allemand n’a pas réussi à combler la baisse programmée des commandes de Philips, demeuré son principal client : le chiffre d’affaires est passé de 28 millions d’euros en 2013 à 20 millions d'euros en 2015, les deux derniers exercices se soldant par un résultat opérationnel négatif. La société qui dispose d’une usine de 18 000 mètres carrés emploie désormais 83 salariés après la suppression de 55 emplois.

L’opération doit permettre à Ledpower, qui se présente comme le "seul fabricant français d’éclairage 100% made in France", d’accélérer son développement sur deux axes : l’efficacité énergétique et la vente d’équipements standards et sur-mesure. Basée à Saint-Calais (Sarthe), la PME fait de l’innovation sa priorité en lançant des produits tels que des tubes de photosynthèse développés avec l’Inra, des tubes pour les serres, l’automobile, pour lutter contre le stress des animaux d’élevage et ou encore pour améliorer les rendements ainsi que des solutions de connectivité (Lifi).

Ledpower acquiert aussi une taille critique qui lui faisait défaut auprès des grands comptes, souvent français, selon son directeur général Philippe Boué. Son chiffre d’affaires 2015 s’est élevé à 2 millions d’euros pour un résultat négatif de 0,8 million d'euros. Le nouvel ensemble consolidé regroupe 110 salariés et table en 2016 sur un chiffre d’affaires compris entre 18 et 20 millions d’euros.

Jacques Le Brigand

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle