Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Ledger se bâtit une usine pour ses boitiers bitcoin

, , ,

Publié le

Expert de la blockchain et du bitcoin, le français Ledger construit une usine pour rapatrier sa production depuis la Chine vers Vierzon (Cher). 10 millions d'euros sont investis.

Ledger se bâtit une usine pour ses boitiers bitcoin
Le spécialiste des transactions en bitcoin Ledger a posé le 5 octobre la première pierre d'une usine d'assemblage à Vierzon (Cher).
© Ledger

Le français Ledger, spécialiste des transactions financières cryptées, investit 10 millions d’euros dans la construction d’une usine dédiée à l’assemblage et à la programmation de ses produits électroniques. La pose de la première pierre s'est déroulée le 5 octobre à Vierzon (Cher) en présence des élus des collectivités locales, qui ont soutenu ce projet. D'ici un an, les nouveaux bâtiments s’étendront sur plus de 4 000 m². Ils pourront accueillir jusqu’à 150 salariés en ingénierie, en production et en logistique. Ce site, qui ouvrira en septembre 2019, va permettre de regrouper trois installations dispersées aujourd'hui.

Cette entreprise, dont le siège social est à Paris, commercialise des périphériques semblables à des clés USB ou de petits écrans tactiles, afin de sécuriser la signature des transactions sur les crypto monnaies. Elle est aussi présente dans l'Internet des objets. En 2017, les ventes ont bondi. Elle avait prévu de commercialiser 50 000 unités mais elle a dépassé le million. Résultat, la fabrication a été en grande partie délocalisée en Chine.

Relocalisation en France

Cette nouvelle usine va lui permettre de relocaliser en France cette production. "Nous souhaitons garder la main sur toute la chaine de production afin de répondre à des critères de contrôle qualité et de flexibilité pour nos clients", explique Eric Larchevêque, président cofondateur de Ledger, qui disposait d'un petit outil de production à Vierzon, installé dans d'anciens bureaux.

L’entreprise qui emploie aujourd’hui 195 personnes, dont 50 à Vierzon, près de 120 à Paris et une trentaine à San Francisco, New York et Hong Kong, a vu son chiffre d'affaires s'envoler en 2017 à 46 millions d'euros. Ledger avait levé 61 millions d'euros début 2018 pour accompagner sa progression fulgurante.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle