Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Lecture] Le koob de la semaine : Reinventing organizations, vers des communautés de travail inspirées de F. Laloux

Christophe Bys ,

Publié le

Chaque semaine, L'Usine nouvelle et Koober proposent en exclusité le résumé d'un ouvrage d'économie ou de management que nous choisissons ensemble pour vous. Cette semaine c'est à la synthèse d'un livre qui est déjà devenu un classique pour celles et ceux qui inventent de nouvelles formes de travail. Reinventing organizations de Frédéric Laloux publié par les éditions diateino propose une nouvelle façon de travailler, diriger et d'encadrer les équipes. Avant de vous plonger dans ce livre passionnant, découvrez en moins d'une demie heure ce que pourrait être le management de demain.  

[Lecture] Le koob de la semaine : Reinventing organizations, vers des communautés de travail inspirées de F. Laloux ©

 

Le saviez-vous ? Nous sommes en plein “Paradigme Opale”. C’est ce qu’explique Frédéric Laloux dans son ouvrage “Reinventing Organization. À chaque nouvelle ère de l’Humanité, la structure et le fonctionnement des organisations ont changé de paradigme. Ainsi, entre 100 000 et 50 000 ans avant notre ère, l’humanité vivait le Paradigme Infrarouge et s’organisait en petits groupes d’une douzaine de personnes. Il y a 50 000 ans apparaissait le Paradigme magenta, les “sociétés” sont capables de s’organiser autour d’une centaine de membres.

À partir de 10 000 ans avant notre ère, les chefferies apparaissent, c’est le Paradigme Rouge. Ce stade rouge est celui qui perdure dans certains pays frappés par la guerre civile. L’individualisme prévaut et les faibles sont soumis à la puissance des “plus forts”. Puis arrivent les Paradigmes ambre et orange. Ce dernier voit l’apparition de l’entreprise, une structure dominée par la hiérarchie et menée par des modèles comme Coca-Cola ou Nike. Le Paradigme vert lui succède avec l’avènement d’entreprises plus équitables  et soucieuses du bien être des personnes comme Ben&Jerry’s. Le Paradigme opale est le dernier stade de notre évolution.

Les organisations du Paradigme opale possèdent plusieurs caractéristiques majeures : elles reposent sur l’auto-gouvernance et la responsabilisation des employés. Elles possèdent leur propre raison d’être, celle-ci n’est pas forcément définie par les dirigeants. Enfin, elles demandent à leurs salariés non pas d’entrer dans “le moule” mais de rester eux même.

Buurtzorg, située aux Pays-Bas est l’un des douze exemples d’entreprises “opales” cités par Frédéric Laloux dans son livre. Sans le savoir, Buurtzog a révolutionné son secteur : celui de la santé et des infirmières à domicile. Par des changements simples dans l’organisation de leurs salariés, l’entreprise est parvenue à améliorer son service auprès des malades, mais également le quotidien de ses salariés.

Buurtzorg n’est pas un modèle isolé. Frédéric Laloux s’étonne que plusieurs entreprises, qui ne se connaissent pas, aient finalement adopté des modèles similaires. Il y voit l’arrivée de ce nouveau Paradigme opale fait de transparence, de responsabilités et d’autonomie.

Vous n’avez pas encore eu le temps de lire “Reinventing Organisation" de Frédéric Laloux ?  Vous souhaitez en savoir plus ? Voici le koob de ce livre, un résumé à lire en moins de 30 minutes :

En lisant ce résumé, vous apprendrez comment une nouvelle conception de l'entreprise permet de réconcilier le travail avec les aspirations profondes de chaque individu.

Vous apprendrez également que :
chaque avancée dans l'histoire de l'humanité s'est accompagnée d'une certaine conception du management ;
la majorité des salariés n’éprouvent aucun intérêt autre que financier pour leur emploi ;
un nouveau modèle d'entreprise est en train de réconcilier le travail salarié avec les aspirations des individus ;
l’entreprise devient un organisme vivant et réactif à tous les signaux internes et externes du marché et de la société ;
ce modèle s'appuie sur l'autonomie des équipes et la conviction que chaque employé doit être pleinement lui-même pour apporter une valeur ajoutée à l'entreprise.

Un consensus veut qu’une entreprise ne puisse réussir que si elle est dirigée par une hiérarchie qui décide de sa stratégie et organise son fonctionnement. Or ce modèle s’essouffle : le travail n’est plus perçu comme épanouissant et le modèle de croissance et de surconsommation actuel épuise les ressources de la planète. Un nouveau modèle d'organisation plus épanouissant, plus productif et plus harmonieux est en train d'émerger. Il s’appuie sur l’intelligence collective et la réalisation de chacun à travers son travail.

 

Pour lire le résumé complet de l'ouvrage, cliquez ICI

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

07/04/2017 - 16h50 -

Un peu surprise de voir que votre media fait la promotion de gens qui pillent le contenu d'un livre, au détriment de son auteur. Comme si quelqu'un se mettait à vendre les résumés des articles de votre journal...
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle