International

Leaders mondiaux, les producteurs français de lin craignent le contrecoup de la crise

Franck Stassi , , , ,

Publié le , mis à jour le 24/06/2020 À 16H26

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Made in France Malgré le déconfinement, les teilleurs français ne fonctionnent pas à plein régime, le marché de la mode sortant sinistré de cette période d'inactivité. Les surfaces plantées en lin pourraient fortement chuter l’an prochain.

Leaders mondiaux, les producteurs français de lin craignent le contrecoup de la crise
En France, 22 teillages emploient plus de 1 000 personnes.
© European Flax

Les hautes températures que nous connaissons ces jours-ci vous inciteront peut-être à acheter des vêtements et draps en lin. C'est du moins ce qu'espèrent les professionnels de la filière lin française, la première au monde sur ces fibres textiles. "Un arrêt de la consommation a un impact sur le report des collections. Nous sommes l’un des seuls métiers où les agriculteurs ont un œil sur ce qui se passe dans la mode et en boutiques", rappelle Pascal Prevost, président de la promotion de la Confédération européenne du lin et du chanvre (CELC) et président de la coopérative de teillage (séparation des fibres) de lin du Plateau du Neubourg.

80% de la production européenne est française

Après avoir vu leurs surfaces progresser de 100 % en dix ans, les agriculteurs français, belges et néerlandais - qui totalisent 85 % de la production mondiale de lin - pourraient abaisser leurs surfaces de 50 % à 70 % lors de la prochaine campagne, qui débutera en mars 2021. La faute à un contexte économique morose.

"On ne connait pas la réaction des consommateurs à l’avenir. Quel sera l’impact d’une baisse du pouvoir d’achat ? Nous avions un marché qui était en fort développement, notamment en Inde", poursuit Pascal Prévost. 75 % de la production européenne est exportée. La Chine représente 85 % des débouchés à l’exportation de fibres de lin, devant l’Inde (10 %), où la filière s’enorgueillit d’avoir gagné des parts de marché ces dernières années.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte