Le Web s'immisce partout

Les sites Web dialoguent avec les systèmes d'information d'entreprise. Toutes sortes de terminaux et d'équipements se connectent à Internet pour échanger messages et données.

Partager

Le Web s'immisce partout

Le plus frappant, sans doute, dans la dernière édition d'Internet World, au Jacob K. Javits Center de New York, c'est que cette exposition spécialement consacrée au Web ressemble à une exposition... sur l'informatique et les télécommunications. Car, c'est désormais une réalité, de l'ordinateur de poche au serveur, du téléphone portable au système de gestion de l'entreprise, Internet s'est immiscé partout. Sur les stands d'Internet World, on a pu constater que les logiciels de commerce sont à présent bien plus que des catalogues électroniques en ligne. La connexion à Internet de toutes sortes d'équipements était aussi à l'ordre du jour. D'autre part, la grand-messe du Web mondial a fait la part belle à l'image, toujours plus présente sur le réseau. Enfinity, le logiciel présenté par Intershop, est caractéristique de la nouvelle génération de solutions de commerce électronique. Ce " package " proposé aux grandes entreprises ne se contente pas d'être un serveur de catalogue et un serveur de transactions. Il est conçu pour communiquer efficacement avec les applications informatiques existantes, qu'il s'agisse des ERP (gestion intégrée), de la gestion des stocks ou des systèmes de gestion des relations avec la clientèle. Pour cela, Enfinity est construit selon une architecture à base de " pipelines ", qui permet de faire circuler les informations conformément aux processus de l'entreprise. Si les systèmes de commerce électronique s'intègrent mieux dans l'informatique d'entreprise, ils ne doivent pas pour autant négliger celui qui est leur raison d'être : le client. Et le premier service que l'on doit au client, c'est au moins de gérer correctement sa commande. Une exigence pas toujours bien comprise dans le contexte d'Internet. PureEcom-merce, de Yantra, est une infrastructure de commerce électronique qui permet de gérer tout le cycle de vie d'une commande sur le Web. A partir de l'acceptation de la commande, PureEcommerce gère le prélèvement du produit, le conditionnement, la livraison, et même le retour éventuel du produit. Les acheteurs ont la possibilité de vérifier la disponibilité d'un produit avant de commander. En fait, le logiciel de Yantra veut créer et maintenir une connexion en temps réel entre fournisseurs, marchands et clients. Un standard pour échanger des données L'autre préoccupation des vendeurs sur le Web est de personnaliser au maximum leur relation avec leurs clients. Le but est d'accroître l'efficacité d'un site marchand, en vendant plus, mais aussi en fidélisant le client. C'est l'objectif de la technologie baptisée " contextual eMerchan-dising ", annoncée par NewsReal. Installé sur un site, ce système permet de proposer au visiteur des produits qui correspondent au contexte qu'il aura lui-même créé en consultant son contenu. Par exemple, des billets pour un match de football s'il a consulté un article sur le sujet, etc. Les nouvelles solutions de commerce électronique, celle d'Inter-shop, notamment, adoptent XML, langage standardisé pour la création de documents sur Internet et la structuration de données, qui facilite l'accès à l'information. Mais elles ne sont pas les seules. Les " portails d'entreprise ", infrastructures informatiques fondées sur le Web qui rassemblent les sources de données utilisées en interne, tirent également profit du nouveau standard. Ainsi, l'Enterprise Information Portal de Data Channel, fondé sur XML, est un ensemble de modules pour bâtir un portail d'entreprise dans lequel chacun aura " la bonne information au bon moment ". Chez Sequoia Software, le XML Portal Server contient des techniques d'indexation nouvelles (que l'éditeur veut breveter) qui accélèrent la recherche d'information dans un portail d'entreprise. Tout se connecte à internet Pour se connecter au réseau, le micro-ordinateur est encore le terminal privilégié. Mais plus pour longtemps, car la liste des équipements connectables à Internet s'allonge. Aplio, le spécialiste de la téléphonie sur Internet annonce Aplio/ Pro, qu'il destine aux petites et moyennes entreprises. Le nouveau boîtier d'Aplio se connecte entre le combiné téléphonique et une connexion Ethernet. Il permet donc, sans PC, si l'entreprise dispose d'une liaison Internet partagée et permanente, d'établir une liaison téléphonique instantanément sur Internet (donc au prix de la communication locale) avec un autre détenteur d'un équipement Aplio. Parmi les nouveaux terminaux connectables au Web, le moins visible n'était pas le Visor de Handspring, l'ordinateur de poche lancé par les créateurs du fameux PalmPilot : la start-up a fait ses débuts en fanfare, accompagnée d'une escouade de partenaires qui présentaient déjà des applications et des modules pour le Visor. Datastick Systems présentait son module d'acquisition de données MyCorder, qui se connecte sur l'ordinateur de poche pour lui ouvrir six canaux d'entrées analogiques. Les logiciels associés sont stockés dans la mémoire flash du module. Du coup, le Visor (comme auparavant le PalmPilot) devient un outil de poche pour enregistrer des données issues de capteurs de température, de pression ou d'accélération. Des solutions pour Internet embarqué Innogear, autre partenaire de Handspring, proposait quant à lui un module qui transforme le Visor en lecteur de fichiers audio MP3. Les lecteurs portables de musique téléchargée sur Internet font partie des nouveaux terminaux promis à un bel avenir. Même si les standards en la matière ne sont pas encore bien définis. C'est pourquoi la principale caractéristique du lecteur Nomad II de Creative est d'être programmable : le lecteur de fichiers audio numériques peut s'adapter à différents formats audio et pourra adopter le futur système de gestion des droits d'auteur. Mais, au-delà des applications pour le grand public, il devient possible de connecter à peu près n'importe quoi au réseau. Connect One, une société israélienne, présentait son iModem, destiné à connecter à Internet des équipements autres que des PC. L'iModem est un boîtier ou une carte électronique enfichable, équipés d'une puce spécialisée (iChip) qui permet à n'importe quel équipement électronique d'envoyer et de recevoir des données ou des messages via Internet. Par exemple, un compteur électrique, un standard téléphonique, un système de collecte de données, etc. Une solution un peu différente était proposée sur le stand de Digitelec, une société établie... près de Bordeaux. Smart-Stack, la solution de Digitelec, s'adresse aux fabricants qui souhaitent intégrer une connectivité Internet dans leur produit. Il s'agit en fait d'un logiciel installé sur un circuit DSP. Les applications possibles sont l'échange de messages, le contrôle-commande à distance, le transfert de fichiers, avec des équipements variés : automates programmables, compteurs, distributeurs de boissons ou autres, sans oublier les terminaux mobiles pour Internet. Chez em Ware, comme le nom l'indique (" embedded software "), on s'intéresse à l'Internet embarqué. Là encore, l'idée est d'utiliser Internet pour faire communiquer tout ce qui ne pouvait pas communiquer sans difficulté jusqu'ici. Pour cela, emWare a conçu Emit, Embedded Micro Interface Technology, une solution qui permet d'intégrer un microserveur Web dans un équipement doté d'un microcontrôleur 8 ou 16 bits. Emit, assure emWare, utilise moins de 1 kilooctet de mémoire sur l'équipement électronique... Des images 3D pour vendre sur le web Caché dans un distributeur de boissons ou dans un équipement industriel, Internet conjugue efficacité et discrétion. Mais tout le monde ne cherche pas à passer inaperçu sur le Web : l'image, et même l'image 3D ou panoramique, devient une composante indispensable sur un site qui veut séduire l'internaute. Pour capturer des images et les mettre en ligne sur le réseau, deux nouveaux produits faciliteront la tâche des bâtisseurs de sites. Le Multimedia Recorder M2 de Hitachi est spécialement conçu pour la création sur le Web. Très maniable et simple d'emploi, cet appareil enregistre aussi bien de la vidéo (en fichiers Mpeg-1, convertibles en RealVideo) que des images fixes au format Jpeg, et se connecte à un PC ou à un Mac. Sur une PC Card de 260 mégaoctets, le M2 peut stocker 27 minutes de vidéo ou environ 3 000 images fixes. De la vidéo panoramique Chez Creative, on a inventé la " Web caméra sans fil " : la Web-Cam Go est une caméra pour PC, mais elle sait aussi prendre des images quand elle est déconnectée du PC. Elle permet l'envoi de messages vidéo sur le Web et la visioconférence sur Internet. Mais, avec ses 4 mégaoctets de mémoire intégrée, la WebCam Go peut aussi capturer et enregistrer 90 images en 640 x 480 VGA, ou plus en résolution plus basse. Sur les sites commerciaux, l'heure est au 3D. Pour vendre un objet sur le Web, rien de tel que de le présenter en 3D, et même d'offrir au client potentiel de le manipuler à l'écran ! C'est la spécialité de MetaCreations, qui présentait sa technologie Meta-stream 2. Mais les éditeurs de logiciels de commerce électronique s'y mettent aussi, comme l'allemand Commercy, dont le produit EasyMarket comprend un module de création d'objet 3D. Et si le chaland virtuel n'est pas assez épaté par le 3D, immergez-le ! Be Here, avec son procédé iVideo, propose en effet de créer des séquences vidéo sur 360°, consultables à loisir sur le Web. Un système optique breveté capture tout l'environnement d'une caméra sur 360°. A l'autre bout, un logiciel, téléchargeable, notamment chez RealNetworks, permet au visiteur de choisir son point de vue - séquence en direct ou enregistrement. Dans le monde virtuel d'Internet, rien n'est trop beau pour reproduire les habitudes de la réalité...

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
A LIRE AUSSI
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Classe virtuelle - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS