Le vosgien Le Nappage reprend l’activité arts de la table du normand SCA

L’entreprise Le Nappage installée à Granges-sur-Vologne (Vosges) reprend l’activité arts de la table de l’usine SCA de Saint-Etienne-du Rouvray (Seine-Maritime), spécialisée dans le papier toilette. Cette reprise diminue l’ampleur de la restructuration de SCA, leader européen des produits d’hygiène sanitaire et domestique. A Saint-Etienne-du-Rouvray, ce ne sont plus 130 postes qui disparaissent mais 69.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le vosgien Le Nappage reprend l’activité arts de la table du normand SCA

Le groupe suédois SCA, leader européen des produits d’hygiène sanitaire et domestique, a trouvé un repreneur pour l’atelier arts de la table de son usine de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime). Il s’agit de Le Nappage, situé à Granges-sur-Vologne (Vosges), qui fabrique des serviettes et nappes en papier et emploie 110 salariés. L’entreprise vosgienne va reprendre les 61 salariés de l’activité arts de la table de SCA, et réduire d’autant l’ampleur de la restructuration du site. Ce ne sont plus 130 emplois, sur un total de 260, qui vont être supprimés à Saint-Etienne-du-Rouvray, mais 69.

SCA (Svenska Cellulosa Aktiebolaget) avait confirmé en septembre 2016, la restructuration annoncée au printemps 2016 aux salariés avec un PSE qui portait alors sur 200 postes de travail dans deux des cinq usines françaises du groupe : Saint-Etienne-du-Rouvray, où 130 postes devaient être supprimés sur un effectif de 260 salariés, et Hondouville (Eure), où 70 postes vont être supprimés sur 540 salariés.

Restructuration des usines normandes

A Saint-Etienne-du-Rouvray, le groupe suédois a décidé de recentrer son activité sur le papier toilette en rouleaux et d’arrêter la fabrication, jugée non rentable, de papier toilette "feuille à feuille". Avec la reprise par Le Nappage, SCA stoppe son activité déficitaire "arts de la table" (serviettes et nappes jetables et assiettes en carton).

A Hondouville, site spécialisé dans les produits d’essuyage en rouleaux pour professionnels confronté à une chute importante des volumes, SCA va investir 6 millions d’euros. Le groupe suédois, confronté à une chute importante des volumes, arrête l’une de ses deux machines à papier jugée obsolète pour transférer les capacités de production vers la machine la plus récente et la plus performante.

Le groupe SCA, coté à la Bourse de Stockholm, avait racheté en 2012 les activités d’hygiène papier de l’américain Georgia-Pacific en Europe, propriétaire des marques Lotus, Okay, Nana, Tena ou encore Demak Up. Le géant suédois emploie 2 550 personnes en France et 44 000 dans le monde, au sein de ses deux branches hygiène et activités forestières. Un projet de scission entre ces deux branches devrait être à l’ordre du jour de l’assemblée générale des actionnaires de 2017.

Claire Garnier

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS