Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Le vosgien Garnier-Thiebaut intègre la fibre optique à ses textiles

, ,

Publié le

Le vosgien Garnier-Thiebaut intègre la fibre optique à ses textiles
Couvert d’un film photovoltaïque, l’auvent produit de la lumière.
© DR.

La fibre optique offre de nouveaux débouchés aux textiles Garnier-Thiebaut. Le fabricant de linge de maison situé à Gérardmer (Vosges) a adapté ses procédés de tissage et d’ennoblissement pour intégrer ce fil souple à ses produits. Un moyen de relever le challenge soufflé par le nantais Armor Group, qui souhaitait réaliser un banc d’extérieur dont le toit en textile s’auto-éclairerait. La fibre optique utilisée par Garnier-Thiebaut est connectée au film photovoltaïque souple conçu par la société nantaise et déposé à la surface du tissu.

Le prototype signé par le designer Amaury Poudray a associé les savoir-faire de cinq industriels : Armor Group, Garnier-Thiebaut, la Société Choletaise de Fabrication (sangles de l’assise), Structures (connectique) et AD Confection (confection). Pour pallier la fragilité de la fibre, la manufacture vosgienne s’est inspirée des techniques de tissage employées pour la laine. Elle intègre pour le moment la fibre optique dans le sens de la trame et la croise avec des fils de coton placés dans le sens de la chaîne. Dans les ateliers d’ennoblissement, "il a fallu imaginer des techniques d’abrasion pour que la lumière puisse sortir de la fibre optique", raconte Paul de Montclos, le PDG de Garnier-Thiebaut.

Après avoir rebondi en 2000 en se réorientant vers le haut de gamme, l’entreprise est désormais tournée vers l’innovation. Elle a lancé en 2010 une nappe non enduite qui ne se tache pas et collabore avec le Centre d’essai textile lorrain à la création d’un produit 100 % Grand Est, avec une matière cultivable localement. La société (220 salariés, 40 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016) cherche à se diversifier et imagine avec l’armée des textiles imperméables aux ondes électromagnétiques.

Philippe Bohlinger

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle