Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Le Viagra fête ses 20 ans… Et a fait de nombreux petits (dont certains en France)

Cédric Soares ,

Publié le

Ce 27 mars, le Viagra, lancé par le laboratoire américain Pfizer en 1998, fête ses 20 ans. Depuis, plusieurs alternatives ont vu le jour pour régler les troubles de l’érection. La France est même à l’origine de deux d’entre elles.

Le Viagra fête ses 20 ans… Et a fait de nombreux petits (dont certains en France)
Le viagra, lancé par l'américain Pfizer, fête ses 20 ans le 27 mars
© D.R.

Le Viagra fête ses vingt ans. Le 27 mars 1998, l’Agence américaine du médicament (FDA) donne son feu vert au laboratoire pharmaceutique américain Pfizer pour une mise sur le marché. Le succès est immédiat pour le médicament contre les troubles de l’érection : outre-Atlantique, 150 000 prescriptions sont délivrées dans les deux premières semaines de commercialisation.

Cet engouement s’est inscrit dans la durée avec 65 millions d’ordonnances rédigées, à travers le monde, depuis le lancement. Mais, si la pilule bleue en forme de losange a fait le bonheur de Pfizer, elle n’est plus le seul traitement qui permet de voir la sexualité en rose.

En effet si son principe actif, le citrate de Sildénafil, est le premier de sa catégorie (inhibiteur de phosphodiestérase ou PDE – 5) à être autorisé, d’autres molécules développées par les concurrents de Pfizer n’ont pas tardé à voir le jour. L'allemand Bayer commercialise le Vardénafil sous la marque Levitra depuis 2005. Ont suivi le Tadalafil, vendu sous l’appellation Cialis par le laboratoire américain Eli Lilly en 2011, et l’Avanafil proposé en pharmacie par Virus Inc. sous la dénomination de Stendra (Spedra en France) en 2012.

Le générique du Viagra fabriqué... à Amboise

La manne que représentent les problèmes érectiles devient encore plus simple à exploiter, lorsque le brevet du Viagra tombe dans le domaine public en 2013. Pfizer décide alors de produire lui-même un générique. La copie est fabriquée en France, sur le site d’Amboise (Indre-et-Loire) qui produit déjà l’original. L’usine a depuis été cédée au sous-traitant français Fareva. Le façonnier continue de produire les médicaments du groupe pharmaceutique américain.

La France est également à l’origine d’une autre alternative à la pilule bleue. Les Laboratoires Majorelle ont ainsi lancé en 2015 le Vitaros, première crème à prendre en charge la dysfonction érectile. Cette entreprise n'en est pas à son coup d'essai dans le secteur de la sexualité: elle est initialement connue pour être le leader de la pilule contraceptive sur le marché hexagonal...

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle