Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Le Valeo Innovation Challenge, pour "voir le monde à travers les yeux des jeunes"

Sybille Aoudjhane , , , ,

Publié le , mis à jour le 12/10/2018 À 18H43

Reportage Le 11 octobre au soir, neuf équipes de jeunes ont présenté leurs projets innovants au Valeo Innovation Challenge. L'équipe kenyane Solar-E-Cycles a remporté 100 000€ et l'opportunité d'accéder aux locaux de l'équipementier à San Francisco (Etats-Unis) et à Shenzen (Chine), afin de développer son produit. 

Le Valeo Innovation Challenge, pour voir le monde à travers les yeux des jeunes
Neuf équipes sur 1600 ont été finalistes au Valeo Innovation Challenge.
© Mario FOURMY pour Valeo

L’équipementier automobile Valeo a organisé jeudi 11 octobre la cinquième édition de son concours Valeo Innovation Challenge. Véhicules électriques, voitures autonomes ou mobilité digitale,... neuf équipes finalistes ont confronté leurs solutions innovantes autour de ces trois thèmes. 

De Chine, Belgique, France ou encore du Japon, les équipes sont toutes constituées d’étudiants riches en nouvelles idées. L’université de Liège, représentée par l’équipe de Clément Oudard, propose par exemple une application pour sécuriser la conduite des voyageurs atteints de diabète. Quant à l'équipe gagnante, elle vient du Centre de recherche de l’Université de Strathmore (de Nairobi, au Kenya) et propose un vélo à électricité solaire. "Une manière simple et abordable de changer la mobilité en milieu urbain et rural", explique Jacques Aschenbroich, PDG de Valeo. Il souligne que l'équipe a gagné à l'unanimité. Elle va pouvoir investir les 100 000€ gagnés pour commercialiser et agrandir la production. 

L'équipe va aussi avoir l'opportunité de rejoindre l’accélérateur de start-up de Valeo à San Francisco et à Shenzen, en Chine. Des lieux "qui favorisent les échanges", confie à L'Usine Nouvelle Guillaume Devauchelle, directeur de l’innovation chez Valéo.

Prototype du tricycle solaire conçu par l'équipe gagnante © Solar-E-Cycles

L'opportunité de développer son projet 

Sur le podium, deux autres équipes ont reçu chacune un chèque de 50 000€. L'équipe du Royaume-Uni "H24E Innova" propose un système innovant de propulsion à l'hydrogène. Elle a été nommée ex aequo avec l'équipe "Diabetic Safe driving" qui sécurise la conduite des diabétiques. 

Aux yeux de Guillaume Devineau, doctorant aux Mines ParisTech, ce concours était une véritable chance à saisir. A la tête du projet SafeMaps, une carte partagée générée par des informations issues des véhicules autonomes, il ambitionne de "fonder une entreprise et développer le produit". "Nous exploitons toutes les données de perception de ces véhicules pour créer cette carte collaborative", explique le doctorant, qui travaille sur un programme qui serait intégré aux voitures. "Arriver jusque-là dans la compétition nous a permis de structurer notre idée et nous projeter dans le monde de l’entrepreneuriat", ajoute Clément Oudard, à la tête du projet "Diabetic self driving".

Créer de la notoriété pour Valeo

Si les étudiants ont été boostés par ce concours, Valeo est aussi très enthousiaste. "Même si notre groupe a plus de 100 000 collaborateurs, c’est un facteur de notoriété face à des jeunes déjà impliqués dans ce domaine, estime Guillaume Devauchelle. Ils nous ouvrent les yeux sur certains sujets dans nos bureaux d’étude". Clément Oudard pense par exemple qu’à terme "les règlementations pour prendre le volant pourraient changer pour savoir si le conducteur est apte à prendre la voiture".

Pour Guillaume Devauchelle, cet évènement est une mine de ressources pour le groupe. "En sélectionnant les projets, nous avons un aperçu de l’évolution des préoccupations des jeunes, cela nous permet de comprendre le monde à travers leurs yeux". Avec des projets liés à la sécurité des diabétiques, ou à la projection des enfants en voiture (projet de l’Université de Harvard), "nous remarquons que les démarches autour de la santé et le bien-être ont du sens aujourd’hui", explique-t-il. Et d’ajouter "avec les voitures autonomes, nous aurons de plus en plus de temps pour faire autre chose pendant la conduite et probablement pour s’occuper de soi".

Vous pouvez consulter la liste des neuf finalistes ici

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle