Le triptyque de la réussite de SAP

Le géant européen du logiciel de gestion intégré a réalisé en 2011 un chiffre d’affaires record. Selon Nicolas Sekkaki, directeur général de SAP France, cette réussite repose sur une technologie d’accélération, la mobilité et les services à la demande.

Partager
Le triptyque de la réussite de SAP

Tout va bien pour l’éditeur de logiciels de gestion intégrés SAP. Les résultats de l’année 2011, officialisés le 25 janvier dernier montrent une progression de 14 % à 14,259 milliards d’euros du chiffre d’affaires et de 23 % à 3,371 milliards d’euros du bénéfice net. Pour Nicolas Sekkaki, directeur général de SAP France, cette bonne santé dans un contexte général difficile s’appuierait sur un triptyque vertueux : Hana, mobilité, "on demand".

Hana, pour travailler plus vite

Hana, c’est le petit nom d’une technologie qui permet de venir placer en mémoire vive les données sur lesquelles on veut travailler, au lieu de les laisser sur un disque dur, environ cent fois plus lent. L’utilisation de Hana n’oblige pas changer le logiciel applicatif lui-même. C’est, pour Nicolas Sekkaki, la raison du succès de cette offre qui a connu le plus fort démarrage commercial de l’histoire de SAP.

200 applications pour la mobilité

Les offres de mobilité s’appuient en partie sur les produits acquis lors du rachat de Sybase, avec une offre pour la gestion et la sécurisation du terminal et une autre pour le déploiement de l’application sur n’importe quel terminal et n’importe quel système d’exploitation. SAP et ses partenaires ont développé plus de 200 applications autour de la mobilité. Le chiffre d’affaires réalisé dans ce domaine reste pourtant limité, environ 100 millions d’euros, mais est en forte croissance.

Un usage "à la demande"

Le "on demand" (SAP semble préférer ce terme à celui de "cloud") marque aussi une évolution de l’approche de l’éditeur allemand. Nicolas Sekkaki le reconnaît implicitement : "il ne faut pas se leurrer, au départ, il s’agissait pour nos clients d’utiliser le "on demand" que pour quelques applications tactiques. Aujourd’hui, nous avons un engagement fort dans ce domaine, mais il faut surtout assurer le dialogue avec les applications traditionnelles. Cela sécurise nos clients". Malgré cette pragmatique prudence, SAP prévoit de réaliser 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2015.

Le géant européen du logiciel poursuit donc une mue, lui qui a longtemps été taxé de rigidité. Une évolution technique et dans les usages évidents, mais qui ménage l’historique applicatif de ses clients.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS