Quotidien des Usines

Le tribunal prononce la liquidation de Plysorol

, , ,

Publié le

Cette décision entraîne la disparition de 277 emplois en France.

Le tribunal prononce la liquidation de Plysorol © D.R. - Plysorol

La décision est tombée ce jeudi 6 septembre au tribunal de commerce de Lisieux (Calvados) pour l’ex-leader européen du contreplaqué. "Le tribunal vient de prononcer la mort de Plysorol International. Il vient de prononcer sa liquidation", a déclaré Philippe Brun, l'avocat du comité central d'entreprise de la société, à la sortie de l'audience qui s'est tenue à huis clos.

Il a par ailleurs précisé à l’AFP que les salariés devraient recevoir une lettre de licenciement au plus tard le 15 octobre.

"Voleur", ont crié quelques employés au passage de la voiture du propriétaire de la société, le Libano-Ghanéen Ghassan Bitar. Les cordons de CRS présents ont aussi rapidement quitté les lieux.

"La parole de votre actionnaire n'a pas été honorée. Nous avons la preuve qu'il y a eu spoliation des forêts gabonaises. L'expertise judiciaire est très claire", a ajouté Philippe Brun qui dit avoir demandé au parquet des poursuites à l'encontre de Ghassan Bitar.

Selon lui, Ghassan Bitar aurait transféré les droits d’exploitation de 600 000 hectares de forêt gabonaise de Plyrosol à une autre société qu’il possède. Une véritable mine d’or puisque cela permettrait de produire de l’okoumé, le composant clé du contreplaqué. Le jugement d'octobre 2010 en vertu duquel il a repris la société lui interdit de céder les forêts gabonaises dans les deux ans.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte