Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le tribunal place le CCE d’Air France en redressement judiciaire

Astrid Gouzik , ,

Publié le

La procédure de sauvegarde a été convertie en redressement judiciaire pour le comité central d’entreprise (CCE) d’Air France, a appris l’AFP de source proche du dossier.

Le tribunal place le CCE d’Air France en redressement judiciaire © D.R. - Air France

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Le CCE d’Air France traverse une zone de fortes turbulences. Accusations de fraude entre 2007 et 2009, lutte syndicale acharnée, et querelles entre catégorie de personnel avaient déjà assombri le ciel du CCE. En outre, en 2009, un déficit cumulé de 15 millions d’euros sur la période 2005-2008 a été découvert.

En juillet dernier, il avait été sauvé in extremis de la cessation de paiement. Mais depuis le 5 février, une procédure de sauvegarde était enclenchée. Ce mardi 23 février, le tribunal de grande instance de Bobigny aurait prononcé son redressement judiciaire, selon des informations obtenues par l’AFP auprès de sources proches du dossier. Le CCE a obtenu une période d'observation de six mois, dont le début est fixé rétroactivement au 5 février dernier,

Cette décision induit des pouvoirs accrus de l'administrateur judiciaire, qui pourra désormais décider, avec l'autorisation du juge, de mettre en place de nouvelles mesures d'économies destinées à faire avancer le plan de restructuration, a précisé cette source.

Astrid Gouzik

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle