Le tribunal ordonne le versement des indemnités d’Anne Lauvergeon

La justice a donné raison, mercredi 22 février, à l’ex-dirigeante d’Areva. Le groupe nucléaire est condamné à lui remettre un document qu’elle réclamait.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le tribunal ordonne le versement des indemnités d’Anne Lauvergeon

Le géant de l’atome va devoir verser 1,5 million d’euros à son ex-dirigeante. C’est ce qu’a ordonné le tribunal de commerce de Paris, mercredi 22 février. Il ne manque désormais que le feu vert de Bercy, conformément à la loi. Dans la mesure où Areva est détenu à 80% par l’Etat, c’est donc lui qui déclenchera le paiement des indemnités.

Le désaccord entre Areva et Anne Lauvergeon portait sur un protocole transactionnel qu’elle avait négocié après son départ de l’entreprise, en mai dernier. Il contenait notamment une clause de non-concurrence.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pour l’avocat d’Anne Lauvergeon, la décision du tribunal met ainsi fin aux tergiversations. Elle souligne "l'irrationalité du comportement d'Areva", explique-t-il dans un courriel destiné à l’AFP.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS