Quotidien des Usines

Le tribunal de Bordeaux bloque les licenciements chez Martell&Co

, , ,

Publié le

Social

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

La cour d'Appel de Bordeaux vient de donner raison au comité d'entreprise (CE) et aux organisations syndicales de Martell&Co, la maison de négoce de Cognac (Charente, groupe Pernod Ricard). Cette juridiction a annulé le plan social, qui concernait potentiellement 125 salariés et qui devait s'étendre jusqu'en juin 2005. Elle  fait " interdiction à la société Martell & Co de notifier toute mesure de licenciement dans le plan en cause ".
La cour d'Appel s'appuie sur des motivations formelles. Le CE aurait du avoir en main un document " complet et définitif " le jour où il a été appelé à donner son avis sur le plan social. Or, au cours de cette réunion, le CE " ne disposait pas d'un document écrit intégrant les modifications retenues par la direction ". Il apparaît que la direction a choisi de " relire " le plan " en énonçant toutes les modifications page par page ". En ayant méconnus les articles L 321-4 et 431-5 du Code du Travail, la procédure de l'entreprise de cognac est " entachée de nullité ".

Thierry THOMAS

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte