Le transformateur de porcs Vallegrain disposera d’une nouvelle usine

Le transformateur de porcs Vallegrain bénéficiera d'une nouvelle usine à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir) à la fin du printemps. L'industriel a investi 5,5 millions d'euros dans cette infrastructure.

Partager
Le transformateur de porcs Vallegrain disposera d’une nouvelle usine
Vallegrain prévoit de porter l'effectif du groupe à 480 salariés d'ici 2020.

Le groupe Vallegrain, contrôlé par la famille Leveau, achève la réhabilitation d'une friche industrielle de 3 500 m² à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir). Dans cet ancien abattoir, ex-AIM, mis à neuf par la communauté de communes pour 4,2 millions d'euros, Vallegrain regroupera en juin 2018 toutes ses activités de découpe actuellement dispersées sur ses autres sites : au siège social à Coudray-au-Perche (Eure-et-Loir), sur son abattoir à Chérancé (Sarthe) et sur le carreau de Rungis. Vallegrain va également investir 1,2 million d'euros dans l'équipement de production à Nogent-le-Rotrou.

"Nous simplifions l'organisation en spécialisant les sites. Ce qui permettra de dégager de l'espace pour les activités d'abattage à Chérancé, où nous sommes saturés, pour les produits élaborés (rôtis, filets, côtelettes...) à Coudray et pour le commercial à Rungis", résume Alexis Leveau, directeur industriel et fils du fondateur de Vallegrain Francis Leveau.

Ce groupe familial de 400 salariés prévoit d'investir 1,2 million d'euros dans l'équipement, dont 700 000 euros dès cette année. "Dès l'arrivée de la carcasse à l'usine, le flux ne prévoit aucune manutention jusqu'à la mise en palettes, c'est à dire 0 port de charge", assure Alexis Leveau, qui précise : "Chaque bac sera pesé, afin d'affiner le calcul du rendement par carcasse."

Grâce à ce nouvel outil, Vallegrain, qui compte le vendéen Fleury Michon à son tour de table (19 %) depuis trois ans, compte surtout "monter en gamme". "La demande de porcs soumis à des cahiers des charges augmente, en label rouge, en bleu blanc cœur, demain peut-être en bio. Pour nous, cela représente déjà 90 % de la production", explique Alexis Leveau.

Soutenus par des aides à l'emploi de la région Centre-Val de Loire, les dirigeants de Vallegrain prévoient de porter l'effectif du groupe à 480 salariés d'ici 2020, dont une quarantaine à Nogent-le-Rotrou. Fournisseur des salaisonniers (Bahier, Bordeaux-Chesnel, Salaisons du Mâconnais, Fleury-Michon,...), Vallegrain annonce un chiffre d'affaires de 84 millions d'euros.

Stéphane Frachet

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Architecte produits & systèmes / orienté Cyber-sécurité F/H

Safran - 13/11/2022 - CDI - Les Ulis

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

34 - La Grande-Motte

Fourniture de matériels de balisage en mer

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS