Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

COP21

Le train du climat est à quai

Olivier Cognasse , , ,

Publié le

Première étape d’un périple de 19 jours, la gare de Lyon en ce mardi 6 octobre accueille le train du climat. Une initiative de la SNCF et des Messagers du climat, un collectif de scientifiques.

Les entreprises citées

CNRS/Lego Catherine Jeandel 

La COP 21 mobilise toutes les énergies à mesure que l’évènement se rapproche (30 novembre - 11 décembre au Bourget). La semaine passée, 146 pays ont envoyé leurs contributions pour lutter contre le réchauffement de la planète (moins de de 2°C en 2100), si celles-ci sont insuffisantes et si elles demanderont à être confirmées dans les actes, elles confirment une prise de conscience à tous les niveaux : politique, collectivités locales, société civile, entreprises. 


Pour sensibiliser la population, la SNCF et un collectif de scientifiques, les Messagers du climat ont initié le Train du climat. Du 6 au 25 octobre, il fera étape dans 19 villes de France.

Ce train exposition, animé et présenté par des chercheurs notamment du GIEC,  est soutenu par les ministères en charge de la Recherche et de l’Environnement et labellisé par le Comité interministériel de la COP21. Il part de la Gare de Lyon, quai M, où il sera présent demain mardi 6 octobre entre 10 et 19 heures. L’objectif est de présenter l’état actuel des connaissances scientifiques, d’engager des débats sur les effets du changement climatique.


Trois voitures pour une exposition pédagogique
L’exposition qui se veut ludique et participative se déroule dans trois wagons : éléments fondamentaux qui gouvernent le climat de la planète comme l’augmentation exponentielle du gaz carbonique ; expliquer un scénario climatique, et les risques encourus ; les moyens pour réduire les émissions des gaz à effet de serre. Ces trois voitures sont suivies d’un wagon conférence et d’un autre dédié aux partenaires comme Lucibel et Michelin.


Le CIRAD (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) propose l’exposition "Ciel, ma terre", présentant les travaux des scientifiques du Cirad sur le changement climatique. Ses chercheurs détailleront l’impact du changement climatique sur les agricultures des régions tropicales, et expliqueront comment de bonnes pratiques agricoles peuvent l’atténuer.

L’Union des industries chimiques (UIC) n’est pas en reste. Elle va présenter ses innovations autour de l’habitat, la mobilité, l’essor du végétal et les énergies renouvelables… A chaque ville-étape, des industriels du secteur présenteront des améliorations pour réduire leur impact sur l’environnement comme la réduction de la facture énergétique, des émissions de GES, réduction des prélèvements d’eaux, cogénération, réduction des transports… et de citer les exemples de Quad, un lab qui développe un exemple d’usine durable et Innoveox, qui transforme directement des déchets industriels liquides en eau propre ou en énergie positive.


Et la SNCF, à l’origine de cette initiative, compte bien montrer sa contribution contre les gaz à effet de serre. Notamment en proposant de suivre le trajet d’un voyageur depuis son domicile jusqu’à son lieu de travail, en exposant les solutions de mobilité partagée dont elle est de plus en plus partie prenante et les actions en matière de performance énergétique. A ce titre, la prochaine génération de TGV sera plus vertueuse avec 30 % d’énergie consommée en moins.


Olivier Cognasse
 


 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle