Le trafic aérien mondial en hausse de 9,3% sur un an en février

GENEVE (Reuters) - Le trafic aérien de passagers a progressé de 9,3% sur douze mois en février mais la hausse des prix du carburant et la dégradation du climat global des affaires sont des facteurs d'incertitude pour l'avenir, a annoncé mardi l'Association internationale du transport aérien (Iata).

Partager

Les chiffres à fin février ont bénéficié du Nouvel An chinois, du carnaval de Rio et d'un effet de base favorable en raison de l'impact du printemps arabe sur le trafic l'année dernière à la même période.

"Les perspectives sont fragiles. L'amélioration du climat des affaires a faibli en février. Cela limitera le potentiel de croissance de la clientèle en classe affaires et implique qu'une accélération du fret n'est pas imminente", a déclaré Tony Tyler, le directeur général d'Iata dans un communiqué.

La croissance du fret international ressort à 5,1% sur douze mois glissant en février.

Le trafic passager a progressé plus rapidement que les capacités disponibles dont la croissance ressort à 7,3% sur un an, ce qui s'est traduit par un meilleur coefficient de remplissage des appareils. La tendance a été inverse pour le fret, ce qui s'est traduit par un taux d'utilisation des capacités de seulement 50%, a précisé l'Iata.

Tom Miles, Marc Joanny pour le service français

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS