Le trafic aérien en Europe chuterait de 60% en 2020, selon l'Iata

En raison des restrictions de circulation toujours en cours et de la crainte d'une deuxième vague de Covid-19, l'Association internationale du transport aérien (Iata) estime que le trafic passager aérien en Europe pourrait chuter de 60 % en 2020, mettant en péril près de 7 millions d'emplois.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le trafic aérien en Europe chuterait de 60% en 2020, selon l'Iata
La reprise du trafic aérien en Europe sera encore plus lente que prévue en Europe.

La reprise du trafic aérien en Europe sera encore plus lente que prévue en Europe en raison du maintien des restrictions de circulation et des craintes d'une deuxième vague épidémique, a annoncé jeudi 13 août l'Association internationale du transport aérien (Iata).

Pour l'ensemble de l'année, le trafic passager aérien devrait ressortir en baisse de 60%, mettant en péril près de 7 millions d'emplois dans les secteurs de l'aérien et du tourisme, a dit l'Iata qui tablait en juin sur une baisse de 50% du trafic.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Reprise timide des vols européens

Les vols en Europe ont bénéficié d'une reprise ces dernières semaines mais leur nombre reste très éloigné des chiffres sur lesquels comptaient les compagnies aériennes au cours de la saison estivale.

En réinstaurant des mesures de quarantaine à l'encontre des voyageurs revenant d'Espagne, la Grande-Bretagne a infligé un coup sévère aux espoirs de reprise. Elle a depuis été suivie par de nombreux pays, dont la Norvège.

Avec Reuters (Laurence Frost; version française Nicolas Delame, édité par Myriam Rivet)

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS