Le tourisme international ne rebondira pas avant 2023, indique l'ONU

par Stephanie Nebehay
Le tourisme international ne rebondira pas avant 2023, indique l'ONU
Les arrivées de touristes internationaux devraient stagner cette année, à l'exception de certains marchés occidentaux, indique mercredi une étude des Nations unies. /Photo prise le 9 juin 2021/REUTERS/Susana Vera

GENEVE (Reuters) - Les arrivées de touristes internationaux devraient stagner cette année, à l'exception de certains marchés occidentaux, entraînant des pertes pouvant atteindre 2.400 milliards de dollars (2.000 milliards d'euros), indique mercredi une étude des Nations unies, qui précise que le secteur ne devrait pas rebondir avant 2023.

La vaccination contre le COVID-19 et les certificats sanitaires sont essentiels pour rétablir la confiance dans le tourisme étranger, qui constitue une bouée de sauvetage pour de nombreux pays, en particulier les petits États insulaires qui dépendent fortement de ce secteur pour fournir des emplois, souligne cette étude.

En 2020, les arrivées internationales ont plongé de 73% par rapport aux niveaux de 2019, entraînant des pertes estimées à 2.400 milliards de dollars dans le tourisme et les secteurs associés, indique ce rapport de la CNUCED et de l'Organisation mondiale du tourisme des Nations unies (OMT).

"Les perspectives pour cette année ne semblent pas beaucoup plus réjouissantes", a déclaré Ralf Peters, de la branche de l'analyse commerciale de la CNUCED, lors d'une conférence de presse.

"Les trois premiers mois ont encore été mauvais, il n'y a pas eu beaucoup de voyages", a-t-il dit.

"On s'attend à une certaine reprise dans la seconde moitié de l'année, au moins pour l'Amérique du Nord et l'Europe dans une certaine mesure", a-t-il dit à Reuters, en mettant en avant les vaccinations.

Le rapport présente trois scénarios pour 2021, selon lesquels les arrivées de touristes internationaux devraient chuter de 63% à 75% par rapport aux niveaux antérieurs à la pandémie, entraînant des pertes de 1.700 milliards à 2.400 milliards de dollars.

"Dans le tourisme international, nous sommes aux niveaux d'il y a 30 ans, donc fondamentalement nous sommes dans les années 80. De nombreux moyens de subsistance sont réellement menacés", a déclaré Zoritsa Urosevic, représentante à Genève de l'OMT, dont le siège est à Madrid.

"Ce que nous envisageons à long terme, c'est d'atteindre les chiffres de 2019 après 2023", a-t-elle ajouté.

Sandra Carvao, chef de l'intelligence du marché à l'OMT, a déclaré qu'il s'agirait d'une "reprise très diverse", variant selon les régions et les pays.

Le certificat numérique COVID-19 de l'Union européenne, qui doit entrer en vigueur jeudi, représente la seule harmonisation régionale à ce jour, a-t-elle déclaré.

Concernant les restrictions de déplacement, Sandra Carvao a jugé que l'Asie-Pacifique restait "l'une des régions les plus fermées du monde à l'heure actuelle".

"La plupart des frontières des pays sont soit totalement fermées, soit assorties de restrictions importantes", a-t-elle dit.

Plusieurs pays de la région, confrontés à la propagation du variant Delta, ont décidé récemment de prolonger leurs restrictions sanitaires ou d'en instaurer de nouvelles.

(Reportage Stephanie Nebehay, version française Hayat Gazzane, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS