Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Le toulousain EasyMile lance une nouvelle version de sa navette autonome EZ10

Rémi Amalvy , , ,

Publié le

Vidéo La société de transport autonome toulousaine EasyMile a démarré la mise en service de la nouvelle version de sa navette EZ10 le 10 juin. Il s'agit du premier véhicule au monde de ce type à circuler sans opérateur à son bord. Le déploiement mondial devrait se faire entre 2019 et 2020.

Le toulousain EasyMile lance une nouvelle version de sa navette autonome EZ10
L'EZ10 peut désormais être opéré de façon entièrement autonome.
© EasyMile

Le toulousain EasyMile annonce le lundi 10 juin le lancement d'une nouvelle version de sa navette autonome et électrique, l’EZ10. Elle se distingue par un design légèrement plus anguleux et un espace intérieur revu. L’engin, capable d'opérer sans opérateur à bord, est présenté lors du Global Public Transport Summit 2019, qui se tient à Stockholm du 9 au 12 juin.

Démarré en 2015, le programme EZ10 cherche à répondre aux besoins liés à la problématique du dernier kilomètre en proposant une navette peu gourmande en énergie. Une solution qui se veut particulièrement adaptée aux zones étendues, comme les grands sites industriels et les aéroports, où les véhicules classiques servent à se rendre d’un point A à un point B.

Adapté aux personnes à mobilité réduite

L’engin d’EasyMile peut accueillir jusqu’à 15 personnes, et est adapté aux personnes en fauteuil roulant, grâce à sa rampe d’accès et ses points d’ancrages. 100% électrique, il garantit une pollution de l’air et une nuisance sonore minimales. Ses capteurs ont été optimisés pour garantir une conduite sans accrocs même par très mauvais temps. EasyMile présente le véhicule comme le "premier de ce type au monde prêt à fonctionner sans agent à bord". 

Depuis huit mois, dans une expérimentation sur un campus, une EZ10 roule sans opérateur humain à son bord. Elle est cependant surveillée en temps réel par un superviseur, et peut être contrôlée à distance en cas de problème. "Pour l’instant, les EZ10 [sans opérateurs, ndlr] sont principalement utilisés dans des zones contrôlées. Avec l’évolution de leur logiciel, ils seront capables de naviguer dans des environnements plus complexes", a déclaré Gilbert Gagnaire, le fondateur d’EasyMile, dans un communiqué.

L’EZ10 se revendique comme la navette autonome la plus utilisée dans le monde. Depuis son lancement il y a 4 ans, elle a transporté plus de 380 000 passagers sur plus de 600 000 km et dans plus de 26 pays. EasyMile prévoit un déploiement progressif de la version sans opérateur courant 2019 et 2020.

L'EZ10 première version sur le terrain :

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle