Quotidien des Usines

Le Top 6 des investissements en Bourgogne-Franche-Comté au premier semestre

, ,

Publié le

Bonne nouvelle Cet été, région par région, L'Usine Nouvelle fait le point sur le top des investissements du premier semestre. En Bourgogne-Franche-Comté, nous avons sélectionné pour vous les 6 plus grands investissements réalisés entre janvier et juin.  

Le Top 6 des investissements en Bourgogne-Franche-Comté au premier semestre
VNF investit 7,7 millions d'euros pourréaliser des travaux sur le canal de Bourgogne, le Canal de Nivernais et la Seille.
© VNF Centre-Bourgogne

FM Logistics inaugure une plate-forme logistique dans l'Yvonne.

Spécialisé dans l’entreposage, le transport et le conditionnement, FM Logistic a inauguré le 27 juin sa plate-forme de Savigny-sur-Clairis (Yonne). Sur 57 000 m² de surface au sol, l’entreprise française exploite cette plate-forme icaunaise pour le Groupe Carrefour"Elle permettra de livrer les 1 100 magasins du groupe, que ce soit des hypermarchés, des supermarchés ou des magasins de proximité", explique Yannick Buisson, le directeur général de FM Logistic France.

Ce site, classé Seveso seuil bas, permet au groupe Carrefour, qui y a investi au total près de 40 millions d’euros, de stocker des produits secs, d’épicerie, de droguerie et d’hygiène et de parfumerie, et de préparer les commandes à destination des magasins les plus proches.

VNF Centre-Bourgogne investit 7,7 millions d’euros dans la rénovation de ses canaux

La direction territoriale Centre-Bourgogne de l’établissement public Voies navigables de France (VNF) a investi 7,7 millions d’euros pour réaliser des travaux sur le Canal de Bourgogne, le Canal du Nivernais et la Seille. Profitant de la période dite de chômage, lorsque la navigation est à l’arrêt entre le 22 janvier et le 18 mars, VNF Centre-Bourgogne réalise la maintenance de la voie d’eau et l’entretien des chemins de service. Pour la direction Centre-Bourgogne, l’objectif est de fiabiliser ce réseau à petit gabarit et à vocation touristique et saisonnier, essentiellement fréquenté d’avril à octobre.

Atelier Panel engage 4 millions dans son déménagement à Dijon.

Créée en 2007 à Créancey (Côte-d’Or), la menuiserie d’agencement spécialisée dans la conception de stand d’exposition Atelier Panel vient de déménager de son site historique pour s’installer dans la zone industrielle de Longvic, dans la région dijonnaise (Côte-d'Or).  Un investissement de 4 millions d’euros.

Les salariés de l’entreprises se sont installés dès le 8 janvier dans un nouveau bâtiment conçu sur mesure de près de 4 000 m² dont 3 500 m² d’ateliers. Outre ce déménagement, cet investissement a aussi permis à l’Atelier Panel de financer l’achat de nouvelles machines, comme un centre d’usinage à commandes numériques ou encore une cabine de peinture.

Daunat investit 3 millions d’euros en Saône-et-Loire et recrute.

Spécialiste du snacking, le groupe Daunat a installé un de ses quatre sites de production en Saône-et-Loire, dans la zone industrielle des Fosses Blanches, à Sevrey, près de Chalon-sur-Saône, en 1999. C’est sur ce site que Daunat a tout dernièrement investi 3 millions d’euros dans une nouvelle ligne de production pour son activité "snacks chauds" et recrute 52 personnes en CDI et 100 en CDD.

VS Communication s’agrandit pour 2,5 millions d’euros à Dijon

Spécialiste en signalétique, AVS Communication déménagera dans les prochains mois dans les locaux de l’ancienne usine U-Shin, à quelques pas du siège actuel de l’entreprise à Dijon (Côte-d’Or), dans la zone d’activités Cap Nord à cheval entre Dijon et Saint-Apollinaire. Un projet qui représente un investissement de 2,5 millions d’euros, dont 2 millions d’euros pour l’immobilier et 500 000 euros pour l’amélioration du parc machines. L’entreprise prévoit également l’embauche de deux nouvelles personnes.

Hermès inaugure une nouvelle maroquinerie à Allenjoie.

Hermès inaugure une troisième manufacture en Bourgogne-Franche-Comté avec l’ouverture d’un atelier à Allenjoie (Doubs), sa 16 ème maroquinerie en France. D’une surface de 5 800 m², la fabrique a été construite "avec des partenaires locaux" et s’inscrit dans une démarche respectueuse de l’environnement, comme le précise un communiqué d'Hermès. Le groupe de luxe a placé des panneaux photovoltaïques sur les sheds, a mis en place un dispositif de récupération d’eau de pluie et des panneaux solaires fournissent l’eau chaude de l’ensemble du site. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte