Le titre Edenred s'envole après des résultats 2017 record

par Jean-Michel Belot et Dominique Vidalon
Le titre Edenred s'envole après des résultats 2017 record
Bertrand Dumazy, PDG d'Edenred. Edenred s'est dit confiant mardi pour 2018 après une progression de ses résultats supérieure aux attentes l'année précédente, tirée par la croissance économique en Europe et par l'Amérique latine, en dépit d'un environnement toujours difficile au Brésil. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - Edenred s'est dit confiant pour 2018 après des résultats record l'année précédente et une forte hausse du dividende, la croissance devant rester soutenue en Europe et en Amérique latine, en dépit d'un environnement toujours difficile au Brésil.

A 9h48, le titre gagne 8,2% à 27,84 euros, affichant ainsi la plus forte progression de l'indice SBF 120 (0,2%).

L'action, qui a touché un plus haut niveau historique de 28,64 euros, enregistre ainsi sa plus forte hausse en séance jamais enregistrée (la précente date du 13 janvier 2016 à +8,1%).

"L’Ebit et le résultat net ont atteint des niveaux historiques, le free cash flow généré est en forte croissance", a souligné le PDG Bertrand Dumazy.

Le chiffre d’affaires total du groupe de services prépayés (tickets restaurants, chèques cadeaux, cartes essence) s’établit ainsi l'an dernier à 1.339 millions d’euros (consensus Thomson Reuters I/B/E/S 1.331 millions), en hausse de 17,6%, reflétant une croissance organique de 8,6%, des effets de périmètre positifs (+9,1%) et un impact de change neutre sur l’année.

Le résultat net progresse de 37% à 247 millions (consensus 235 millions) et le résultat opérationnel (Ebit) de 18,1% à 437 millions (consensus 430 millions), soit une marge de 29,1% (+80 points de base), en ligne avec l'objectif de 420-445 millions que s'était fixé le groupe pour 2017.

Dans un communiqué, le groupe dit aborder 2018 avec confiance, confirmant viser cette année encore ses objectifs annuels de croissance organique fixés à moyen terme.

A moyen terme, Edenred, qui propose un dividende de 0,85 euro (+37%) au titre de 2017, vise une croissance organique supérieure à 7% de son chiffre d'affaires opérationnel.

"Le groupe a publié des résultats solides, légèrement au-dessus du consensus (...) et le groupe est confiant pour 2018 qui devrait être encore une bonne année, en dépit d'un optimisme prudent sur le Brésil", observe Kepler Cheuvreux.

En Amérique Latine, qui représente 41% de l'activité, la croissance devrait rester forte au Mexique et en Argentine en 2018.

Au Brésil, qui sort tout juste d'une récession, le taux de chômage devrait rester élevé en dépit de l'amélioration de la conjoncture.

Le groupe - qui a récemment acheté la société slovaque de tickets restaurant Vasa Slovenko et a pris également une participation de 51% dans le distributeur polonais de cartes carburant Timex Card - envisage de procéder à de nouvelles acquisitions ciblées cette année.

Il accélère également sa mutation digitale, afin de passer des traditionnels tickets à un système de cartes pour réduire ses coûts de gestion.

A fin 2017, les solutions digitales représentaient 78% du volume d'activité du groupe (+8 points par rapport à 2016), se rapprochant ainsi de l'objectif de 85% fixé pour 2020.

Compass Group, le numéro un mondial de la restauration collective, s'est également déclaré confiant pour sa croissance organique lors de l'exercice en cours après une performance toujours soutenue en Amérique du Nord et meilleure que prévu en Europe sur la période octobre-décembre.

Sodexo a annoncé pour sa part un chiffre d'affaires inférieur aux attentes au 1er trimestre de l'exercice 2017-18, marqué par le recul des activités dans les universités américaines, une conjoncture toujours difficile au Brésil et des effets de changes négatifs.

(Avec Blandine Henault, édité par Matthieu Protard)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de certification pure reviewer agro-alimentaire (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDD - Puteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

973 - EDF RENOUVELABLES

Contrat pour l'opération-maintenance d'un parc photovoltaïque en Guyane.

DATE DE REPONSE 08/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS