Le TGV d’essai aurait circulé à une vitesse appropriée

Le procureur de la République de Strasbourg a confirmé, lors d’une conférence de presse lundi 16 novembre en fin de matinée, le bilan de 11 morts et 4 blessés dont le pronostic vital est engagé. Aucun enfant ne figure dans cette liste. 

Partager


Rame d'essai TGV le 26 octobre 2015- Crédits : CC Marc MATHEY ?@MarcMatheySNCF

Il est près de 15 heures 30, samedi 14 novembre, lorsque la rame d’essai de la nouvelle LGV-Est Baudrecourt (Moselle)-Vendenheim (Bas-Rhin) quitte la voie pour s’éparpiller en contrebas du talus. Dans cette zone inhabitée, située à une quinzaine de kilomètres au nord de Strasbourg, quasiment aucun témoin direct n’est en mesure de décrire ce déraillement. Seule certitude, les débris de la rame sont répartis sur plus de 200 mètres de long et près de 100 de large, la voiture de queue ayant plongé dans le canal de la Marne-au-Rhin.

Des voisins, cités dans la presse régionale dès samedi soir, ont expliqué avoir entendu un bruit inhabituel, puis un choc violent suivi d’une explosion. Des clichés pris de loin ont circulé sur les réseaux sociaux, montrant un panache de fumée noire consécutivement à l’accident. Depuis l’achèvement des travaux des 108 km de la nouvelle ligne, les riverains sont habitués au passage des rames d’essai et rien dans la circulation de celle-ci n’a semblé étrange aux promeneurs qui empruntaient les chemins de campagne à proximité du parcours, jusqu’au crash.

176 km/h : vitesse autorisée

Selon le procureur de la République de Strasbourg, lors d’une conférence de presse lundi en fin de matinée, le bilan est confirmé à 11 morts et 4 blessés dont le pronostic vital est engagé, aucun enfant ne figurant dans cette liste. Selon la même source, les déclarations recueillies auprès du conducteur, seulement blessé, ainsi que les premiers éléments de l’enquête confirment que le convoi circulait à une vitesse appropriée à ce tronçon, qui précède de peu le raccordement de la LGV au réseau classique. Le magistrat a précisé que la vitesse de la rame était évaluée à 176 km/h, ce qui est conforme aux prescriptions pour cet endroit comportant plusieurs ouvrages surélevés et en légère courbe.

Samedi, la ministre de l’Ecologie, du développement durable et des transports, Ségolène Royal, avait formellement écarté l’hypothèse d’un attentat, lors d’une déclaration effectuée sur les lieux. Lundi, les enquêteurs atténuent cette déclaration. Ils indiquent qu’à ce stade, aucune piste n’est exclue et que les informations en provenance de la boîte noire - en cours d’examen - sont attendues avec impatience.

Didier Bonnet

0 Commentaire

Le TGV d’essai aurait circulé à une vitesse appropriée

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Logistique et manutention

Rayonnage à deux côtés pour armoires Raaco

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS