Le Technocampus océan de Nantes sera prêt en 2015

Sous maîtrise d'œuvre du conseil régional des Pays de la Loire et avec une forte implication de DCNS, ce centre de recherche représente un investissement de 47 millions d'euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le Technocampus océan de Nantes sera prêt en 2015
Maquette de la future plateforme Technocampus océan

Le cabinet d'architectes Rocheteau-Saillard est le lauréat du concours lancé par le conseil régional des Pays de la Loire, maître d'ouvrage, pour construire le Technocampus océan, future plateforme de recherche technologique dédiée aux matériaux métalliques et aux structures en mer, pour la construction navale et les énergies marines renouvelables.

L'investissement s'élève à 47 millions d'euros pour 17 000 m² d’ateliers, de laboratoires et de bureaux. Ce centre d’excellence sera l'une des plateformes de recherche majeures de l’IRT Jules Verne. Il rassemblera plus de 350 chercheurs émanant de l’IRT Jules Verne et de DCNS Research. Alstom STX, Bureau veritas, ACB, Hydrocéan, et les écoles d'ingénieurs sont associés au projet. Le Technocampus océan sera implanté à Bouguenais (Loire-Atlantique), à proximité du Technocampus EMC2, plateforme dédiée aux matériaux composites. La livraison du bâtiment est prévue au 1er trimestre 2015.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Une plateforme satellite est à l'étude, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), pour des prototypes dans les secteurs de la navale et des énergies marines. Cette plateforme permettrait de tester des projets collaboratifs autour de grands ensembles complexes, à échelle 1, dans des infrastructures spécialement dimensionnées pour les accueillir.

Les financeurs du Technocampus océan sont la région (18,1 millions d'euros), l’Europe à travers le Feder (6,1 millions d'euros), Nantes métropole (5,95 millions d'euros), le conseil général de Loire-Atlantique (3,96 millions d'euros), la Carène (590 000 euros) et l’Etat (en attente de confirmation, pour 5 millions d'euros). DCNS Research apportera un ensemble d’équipements et de bancs d’essais, d’une valeur de 10 millions d'euros, qui seront mutualisés pour la réalisation des projets collaboratifs.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    ACB
ARTICLES LES PLUS LUS