Transports

Le système ferroviaire français trône à la troisième place du classement européen des chemins de fer

, , , ,

Publié le , mis à jour le 28/04/2015 À 10H59

Infographie Selon un rapport du Boston Consulting Group, le système ferroviaire français est efficace en terme d'intensité d'utilisation, de qualité du service et de sécurité : il occupe la troisième place du classement européen des chemins de fer, ex-aequo avec le Danemark, mais derrière la Suisse (première) et la Suède (2e). 

Le système ferroviaire français trône à la troisième place du classement européen des chemins de fer © D.R.

Médaille de bronze pour les chemins de fer français, qui occupent la troisième place, ex-aequo avec le Danemark, du classement des systèmes ferroviaires européens réalisé par le cabinet de conseil en stratégie Boston Consulting Group. La Suisse (première) et la Suède (2e) caracolent en tête de ce palmarès, disponible dans une étude qui sera téléchargeable à partir du premier mai.

Ce classement mesure l'efficacité des réseaux ferrés en fonction de l'intensité d'utilisation des lignes, de la sécurité et de la qualité du service fourni aux voyageurs. Pour ce dernier critère, la France est deuxième ex-aequo avec la Finlande.

Un document qui tombe à pic

Ce rapport tombe à point nommé pour la SNCF, dont les performances sont régulièrement critiquées dans l'Hexagone. Une étude de la Cour des comptes, rendue publique le 23 octobre 2014, pointe par exemple les maux qui touchent aujourd’hui le modèle du TGV tricolore, qui  manque de rentabilité et dont les prévisions de trafic sont surestimées.

En pleine réorganisation, le groupe a annoncé en janvier 2015 une réduction de ses effectifs de 1 100 postes. Et d'après les prévisions d'un rapport remis par le cabinet Degest au comité central d'entreprise le 26 février,  pour effectuer des économies et éponger ses dettes, la SNCF pourrait supprimer 9 000 emplois nets d'ici 2020.

Lélia de Matharel

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

29/04/2015 - 09h29 -

je voyage en TGV toutes les semaines. Le service s'est amélioré à bord mais l'état des rames est de plus en plus déplorable : sièges cassés, moquettes déchirées climatisation/chauffage déficient, toilettes sales. Rien à voir avec les ICE allemand. L'entretien ne semble plus être la priorité de la SCNF et on voyage de plus en plus souvent dans l'inconfort.
A cela se rajoute un tarif prohibitif quand on ne peut programmer son voyage à l'avance ce qui oblige les commerciaux à utiliser leur voiture là où le trajet en train pourrait convenir, avec les conséquences connues, fatigue, risque, pollution.
Répondre au commentaire
Nom profil

26/03/2017 - 23h12 -

Il faut savoir regarder les choses sous un autre angle. Vivant une grande partie de ma vie en Allemagne. Les allemands sont bien mieux éduqués au niveau des règles d'incivilités et n'oseraient jamais faire ce que les français s'autorisent à faire (laisser leur détritus, quitter les chiottes dans tirer la chasse, boucher les chiottes avec du papier, dérouler les rouleaux de PQ et j'en passe)
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte