Le Syntec numérique fait entrer l’usine du futur dans la campagne présidentielle

Crédit d’impôt cybersécurité, plates-formes régionales, axe franco-allemand de normalisation… Le Syntec numérique lance 10 propositions pour accélérer la transformation numérique de l’industrie. Un sujet que le syndicat veut installer dans la campagne présidentielle

Partager
Le Syntec numérique fait entrer l’usine du futur dans la campagne présidentielle
Godefroy de Bentzmann, président du Syntec Numérique

L’Usine du futur entre dans la campagne présidentielle. C’est du moins le souhait du Syntec Numérique. Le syndicat professionnel de l’écosystème numérique français a publié ce mercredi 16 novembre ses 10 propositions pour l’industrie du futur. "Cette thématique doit être présente dans la campagne présidentielle, revendique Pascal Brier, administrateur du Syntec en charge de l’Usine du futur. Cela concerne l’ensemble de l’outil industriel français et il ne faudra pas que la future équipe au pouvoir ne perde de temps."

Pour le Syntec, la France doit d’accélérer dans l’industrie du futur. Un sujet unanimement considéré comme crucial : "On ne réindustrialisera pas la France avec les usines du XXe siècle ! ", résume Pascal Brier. Pour autant, la transformation numérique de l’industrie ne se fera pas sans peine. L’industrie du futur, c’est plusieurs disruptions en une : la digitalisation de la production, de la supply chain, la cobotisation (les robots collaboratifs) et les technologies de production additive.

"Additionnez tout ça, cela a de quoi paraître insurmontable à une PME", reconnaît Pascal Brier, qui souligne cependant : "Or il faut aller vite. L’Allemagne, la Corée du Sud, le Japon investissent massivement. En France, ce n’est pas encore le cas. Nous avons mené une étude auprès d’une centaine d’industriels : seuls 38% sont engagés dans des initiatives de digitalisation. Ils sont 77% dans la banque et l’assurance".

Soutien des pouvoirs publics

Le Syntec souhaite un soutien fort des pouvoirs publics, qui combine les approches : écosystème, financement, formation. Sur le premier aspect, le Syntec veut aider à créer une dynamique. Il s’agit d’évangéliser les dirigeants d’entreprise via un parcours de l’entrepreneur « industrie du futur » mis en place à l’échelon régional. Des démonstrateurs permettraient à chacun d’aller toucher du doigt cette usine du futur qui reste souvent un peu nébuleuse pour les industriels. Enfin, le Syntec veut faire se rencontrer les industriels et les fournisseurs de technologies numériques – qui se parlent historiquement peu – au sein de plates-formes d’innovation.

Une fois convaincu, le patron de PME doit pouvoir être aidé à avancer. A cet effet, le Syntec propose d’abord que le Crédit d’impôt recherche soit pérennisé sur au moins cinq ans pour donner de la visibilité aux industriels. De même pour le dispositif de sur-amortissement, dont le syndicat souhaite qu’il soit en outre étendu aux outils et solutions de l’usine du futur.

Pour que la cybersécurité ne risque pas d’être délaissée, le Syntec propose qu’un crédit d’impôt spécifique y soit consacré. Enfin, le syndicat pointe l’enjeu crucial de la normalisation en termes de compétitivité mondiale. "l faut s’y mettre dès maintenant, tant que tout n’est pas joué, et travailler avec les allemands pour porter des standards européens", avertit Pascal Brière.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie

Amélioration continue

LE SUR MESURE INDUSTRIEL

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - Orly

Mission d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour la passation et le suivi de certains marchés

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS