Le Symop veut sa part des aides

Partager

« Il ne faut pas seulement penser à demain en recapitalisant les banques, mais aussi à après-demain en soutenant la capacité des PME/PMI à investir dans des outils de production modernes », lance Vincent Schramm, directeur général du Symop.

Le Syndicat des entreprises de technologies de production souhaite qu'une part des 22 milliards d'euros de crédits alloués par l'Etat aux PME soit spécifiquement affectée à des investissements productifs de robotisation et d'automatisation. « Si nous perdons du terrain dans la bataille de la productivité, il faudra s'attendre à de nouvelles délocalisations », prévoit Vincent Schramm. Rappelant que le parc de robots en France est deux fois moins important qu'en Italie et quatre fois moins qu'en Allemagne, il évoque un climat de crise encore plus défavorable à la robotisation. Avec une plus grande prudence des banques comme des industriels, le nombre de commande d'équipements de production devrait être en recul en cette période de rentrée.

Tanguy Pallaver

A lire aussi :

Le plan de soutien aux PME contrôlé et élargi 10/10/2008
Plan de soutien aux PME : 22 milliards d'euros débloqués 03/10/2008

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS