Le Symop met en avant les PME qui investissent

Les labels "Productivez !" inventés par le Symop sont une sorte de potion anti-sinistrose. 29 PME et ETI ont reçu leur label au Sénat. Dans toutes les régions et toutes les industries, des chefs d’entreprise investissent pour produire mieux.

Partager

Le Symop met en avant les PME qui investissent

Le Symop, syndicat des machines et technologies de production, met en avant les PME et ETI qui investissent dans leur outil de production. Après une première salve de 26 labels "Productivez !" remis au mois d’avril 2013, 29 autres entreprises ont reçu leur label, le mercredi 16 octobre, sous les ors du Sénat. Le sénateur Daniel Raoul, président de la commission des Affaires économiques, a, en préambule, taclé les grandes entreprises. "L’innovation est souvent réalisée par les sous-traitants. Ensuite, ces innovations sont accaparées par les grands groupes. L’innovation est un facteur indispensable, et le crédit d’impôt compétitivité emploi va permettre de réduire les coûts de production. Mais il est anormal de voir les grands groupes s’accaparer la moitié du CICE."

Le sénateur Martial Bourquin a, lui, dans un ton que le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg n’aurait pas renié, appelé "à faire en sorte que la réindustrialisation soit une cause nationale et qu’elle se réalise dans les actes". Et de s’adresser aux chefs des entreprises labellisées : "La France a besoin de personnes engagées comme vous. Il n’y a pas d’avenir pour une nation si elle ne dispose pas d’un socle industriel puissant." Et même si ces déclarations n’étaient pas très étonnantes vu l’assemblée à laquelle elles étaient destinées, elles prouvent cependant la nette évolution du discours politique en quelques années.

Attachement à l’ancrage régional

Les entreprises labellisées ont montré la diversité du tissu industriel français et souvent l’attachement à un ancrage régional. Du fabricant de lunettes 100% françaises ADS d’Arbent (Ain) au spécialiste de la tôlerie fine Les Ateliers du vallon de Clairvaux-d’Aveyron - un Esat (établissement et service d’aide par le travail) qui fait travailler des personnes handicapées -, en passant par le Décolletage Jurassien de Champagnole (Jura), le fabricant de pièces pour l’automobile FP-Alu de Vaux-en-Velin (Rhône) ou le fabricant de pièces médicales Intech-M2i de Toulon (Var). Parmi les lauréats, on trouvait de nombreuses petites entreprises ayant investi dans des machines-outils automatisées ou des robots. Un constat encourageant.

Patrice Desmedt

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

ARTICLES LES PLUS LUS