Le suisse Dufry rachète l'italien World Duty Free

par Silvia Aloisi et Paola Arosio

Partager

MILAN (Reuters) - Le suisse Dufry a racheté une participation majoritaire dans l'italien World Duty Free (WDF), une transaction qui valorise ce dernier à 3,6 milliards d'euros et qui donnera naissance au numéro un mondial des boutiques d'aéroports.

Edizione, la holding de contrôle de WDF détenue par la famille Benetton, a précisé samedi avoir cédé sa participation de 50,1% à Dufry à un prix de 10,25 euros par action. Le titre WDF a terminé vendredi à 10,96 euros.

La holding a ajouté que le produit de la vente serait de 1,3 milliard d'euros, ce qui valorise la totalité de World Duty Free à 3,6 milliards après prise en compte de l'endettement, de 970 millions à la fin de 2014.

World Duty Free, qui était également convoité par Lagardère, est la deuxième entreprise italienne de premier plan en une semaine à passer sous contrôle étranger, le chinois ChemChina ayant annoncé dimanche dernier le rachat du fabricant de pneus Pirelli.

En décidant de vendre sa participation dans la société, la famille Benetton avait estimé que WDF serait mieux placé pour supporter les coûts liés au renchérissement des concessions aéroportuaires et qu'elle aurait également un pouvoir de négociation accru dans ses relations avec ses fournisseurs.

En mettant la main sur WDF, Dufry consolide sa position du numéro un mondial d'un marché qui reste fragmenté. Le nouvel ensemble aura une part de marché mondiale de quelque 25% et réalisera un chiffre d'affaires annuel estimé à neuf milliards de dollars (8,3 milliards d'euros).

Un analyste sous couvert d'anonymat a évalué à entre 80 et 120 millions d'euros par an les synergies liées à la fusion.

LAGARDÈRE AVAIT RÉAFFIRMÉ LE 10 MARS SON INTÉRÊT POUR WDF

Le commerce de détail dans les aéroports à travers le monde devrait passer de 36,8 milliards de dollars l'an dernier à quelque 59 milliards d'ici 2019, estiment des analystes, à la faveur notamment d'une croissance rapide en Asie, où plus de 350 nouveaux aéroports doivent être construits au cours des huit prochaines années.

Outre Dufry, qui ne fait aucun commentaire, et Lagardère, le groupe sud-coréen Lotte Group et le chinois Sunrise Duty Free s'étaient également montrés intéressés par World Duty Free, qui a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 2,41 milliards d'euros.

Le 10 mars, Arnaud Lagardère, gérant commandité de Lagardère, avait confirmé vouloir acheter World Duty Free.

Dans son communiqué Edizione ne fait aucune mention du fonds souverain qatari Qatar Investiment Authority, qui, selon des déclarations faites à Reuters par des banquiers, se serait associé à Dufry pour racheter WDF.

La holding ajoute que Dufry, conformément à la loi, lancera une offre sur le solde du capital de World Duty Free, notant que le groupe suisse augmentera son capital pour financer l'acquisition.

Le prix de 10,25 euros proposé par le groupe suisse pour WDF représente une prime de 22% par rapport au cours moyen de l'action sur les six derniers mois. Certains analystes avaient toutefois anticipé une offre à 11 euros par action.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS